Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

172 - I ♥ RBX - 9 : Le vélodrome de Roubaix

29 Mai 2012 Publié dans #I ♥ RBX

magnet-i-love-roubaix_1.jpg

 

Paris Roubaix est une course mythique, mythe construit en grande partie bien entendu par la beauté et la difficulté de l'effort sur les pavés du parcours, le tout décuplé par son arrivée au cœur du vélodrome de Roubaix et d'une foule en liesse venue applaudir les coureurs...

Cette année, plutôt que d'encourager les coureurs dans la poussière sur le bord de la route dans les secteurs pavés, c'est en tribune VIP du vélodrome de Roubaix que je suis allé assister à l'arrivée et acclamer les valeureux cyclistes de cette course mythique.

 

SDC11620

 

Roubaix a connu plusieurs vélodromes, On pourra lire à cet effet et avec plein d'intérêt cet article de Nord Eclair :

http://www.nordeclair.fr/Actualite/2011/04/10/roubaix-et-les-velodromes-toute-une-hist.shtml.

D'ailleurs une nouvelle enceinte, très moderne et couverte, va bientôt être inaugurée pour les vrais pistards, et pourra accueillir d'autres manifestations sportives en salle...

L'actuel vélodrome a pris le nom d'André Pétrieux... (je ne sais pas qui est d'ailleurs André Pétrieux, et c'est bien dommage,... peut être faudrait il une minute culturelle là dessus...) 

C'est là qu'est jugé l'arrivée de l'enfer du nord. En entrant face à la tribune officielle, la clameur d'une foule en délire acclame et encourage pour les derniers mètres les coureurs. Au bout d'un premier tour, les coureurs franchissent la ligne d'arrivée une première fois, la cloche retentit pour annonver le dernier tour, et c'est le sprint final pour les derniers 500 m... Sur la ligne d'arrivée, il faut une caméra pour départager les coureurs avec la fameuse photo finish... sinon on se retourve comme en 1949 avec deux vainqueurs ; André Mahé et Serse Coppi... Au cœur du vélodrome, le podium pour célébrer les coureurs trône au milieu du terrain de rugby... 

L'arrivée du Paris Roubaix au vélodrome c'est aussi en plus d'avoir le nord éclair du jour, la possibilité de faire après la course un tour à l'arrière du fameux vélodrome, admirer les bus de course, apercevoir un coureur, faire signer un autographe ou lui piquer ses valises, assister au nettoyage et astiquage des vélos, se dire "qu"on n'aura jamais le blé, et qu'il faut vivre au présent" en restant scotché sur les vélos des pros, remarquer qu'il n'y a pas que les vélos qui crèvent sur les pavés, ou voir des petits détails compètement oubliés même par les plus grands commentateurs, et surtout sumum de la classe pouvoir faire un tour en fin d'après midi sur la piste du véldrome avec cyrus et lever le poing sur la fameuse ligne d'arrivée !!!

Malgrè de nombreuses chaines de TV présentes pour retransmettre la course, sans une vie sans télé, vous n'auriez vu qu'une partie de cette belle fête du deux roues...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article