Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

172 - I ♥ RBX - 9 : Le vélodrome de Roubaix

29 Mai 2012 Publié dans #I ♥ RBX

magnet-i-love-roubaix_1.jpg

 

Paris Roubaix est une course mythique, mythe construit en grande partie bien entendu par la beauté et la difficulté de l'effort sur les pavés du parcours, le tout décuplé par son arrivée au cœur du vélodrome de Roubaix et d'une foule en liesse venue applaudir les coureurs...

Cette année, plutôt que d'encourager les coureurs dans la poussière sur le bord de la route dans les secteurs pavés, c'est en tribune VIP du vélodrome de Roubaix que je suis allé assister à l'arrivée et acclamer les valeureux cyclistes de cette course mythique.

 

SDC11620

 

Roubaix a connu plusieurs vélodromes, On pourra lire à cet effet et avec plein d'intérêt cet article de Nord Eclair :

http://www.nordeclair.fr/Actualite/2011/04/10/roubaix-et-les-velodromes-toute-une-hist.shtml.

D'ailleurs une nouvelle enceinte, très moderne et couverte, va bientôt être inaugurée pour les vrais pistards, et pourra accueillir d'autres manifestations sportives en salle...

L'actuel vélodrome a pris le nom d'André Pétrieux... (je ne sais pas qui est d'ailleurs André Pétrieux, et c'est bien dommage,... peut être faudrait il une minute culturelle là dessus...) 

C'est là qu'est jugé l'arrivée de l'enfer du nord. En entrant face à la tribune officielle, la clameur d'une foule en délire acclame et encourage pour les derniers mètres les coureurs. Au bout d'un premier tour, les coureurs franchissent la ligne d'arrivée une première fois, la cloche retentit pour annonver le dernier tour, et c'est le sprint final pour les derniers 500 m... Sur la ligne d'arrivée, il faut une caméra pour départager les coureurs avec la fameuse photo finish... sinon on se retourve comme en 1949 avec deux vainqueurs ; André Mahé et Serse Coppi... Au cœur du vélodrome, le podium pour célébrer les coureurs trône au milieu du terrain de rugby... 

L'arrivée du Paris Roubaix au vélodrome c'est aussi en plus d'avoir le nord éclair du jour, la possibilité de faire après la course un tour à l'arrière du fameux vélodrome, admirer les bus de course, apercevoir un coureur, faire signer un autographe ou lui piquer ses valises, assister au nettoyage et astiquage des vélos, se dire "qu"on n'aura jamais le blé, et qu'il faut vivre au présent" en restant scotché sur les vélos des pros, remarquer qu'il n'y a pas que les vélos qui crèvent sur les pavés, ou voir des petits détails compètement oubliés même par les plus grands commentateurs, et surtout sumum de la classe pouvoir faire un tour en fin d'après midi sur la piste du véldrome avec cyrus et lever le poing sur la fameuse ligne d'arrivée !!!

Malgrè de nombreuses chaines de TV présentes pour retransmettre la course, sans une vie sans télé, vous n'auriez vu qu'une partie de cette belle fête du deux roues...

 

Lire la suite

171 - Nato Game Over

21 Mai 2012 Publié dans #Va voir là bas si j'y suis

Depuis deux jours les médias nous bassinent de l'OTAN et de son sommet... une occasion rêvée pour vous parler une nouvelle fois de désobéissance civile mais cette fois ci liée à l'antimilitarisme...

Cette année, début avril, plutôt que de faire des blagues à ses collègues, famille, amis ou colocataires, vous pouviez aussi participer à Bruxelles à l'action de désobéissance civile le NATO GAME OVER...

 

Photo0134

 

Cette action 'envergure, pacifique, non violente, déclarée et organisée avait pour but de dénoncer les armes nucléaires illégales, la course à l'armement mondial, les interventions militaires (non défensives) hors des pays membres de l'OTAN (Serbie, Afghanistan, Libye, etc...)...

 

 

Concrètement, vous pouviez aller manifester votre soutien à cette action de désobéissance civile, et crier votre envie de paix, ou prendre part à l'action...

L'action en bref consiste à pénétrer à l'intérieur du quartier général de l'OTAN de manière à le fermer symboliquement... Pour cela il fallait passer des clôtures sans détérioration, de manière à provoquer un procès pour violation de propriété privée et dénoncer publiquement par conséquence les actions de l'OTAN, éviter de se faire attraper par la police, ou l'armée qui comme l'(action était déclarée nous attendait de pied ferme pour jouer au chat et à la souris...

Tout ceci est tout compte fait assez stratégique, organisé voire militaire... c'est là qu'intervient la CIRCA (armée clandestine des clowns rebelles et insurgés // Clandetestine Insurgent Rebel Clown Army), une manière de faire le clown autre part qu'au cirque.

Une belle armée organisée, chargée d'aider les forces de l'ordre avec moult armes de dérision massive, sans commandement mais dont les plus hauts gradés sont les enfants... etc

Militairement parlant, l'action se déroulait en plusieurs phases, de la prise de connaissance des consignes, mise en place de l'uniforme,  approche de la zone d'action, défilé militaire, tentatives de passage des clôtures... mais l'action fut assez rapidement mise à mal par la police en place, équipée d'hélicoptères, chevaux et camions ronronnants,les activistes furent en grande majorité arrêtés, transportés au poste de police en camion blindés et/ou bus, mis en cellule avec une bouteille d'eau et une gaufre liégeoise, et relâchés dans la soirée en bel happy-end hollywoodien...

 

Au JT, on s'est bien gardé de vous le dire, de peut que vous ne preniez peur, mais 16 personnes (dont 2 clowns activitstes) sont entrées dans le QG de l'OTAN...

Lire la suite

170 - Grenoble

13 Mai 2012 Publié dans #J'irai dormir chez vous... ou presque

SDC11529

 

Direction le sud au volant de la M-team, et arrêt à Grenoble pour découvrir la capitale du Dauphiné... et voir les particularités de cette ville, qui n'en est pas à une près

 

Grenoble est situé au cœur des Alpes, et donc, on pourrait s'imaginer à une ville de montagne. Que neni... Il n'y a pas plus plat comme ville, avec pour seule côte le pont au dessus du périphérique... du coup les vélos et pistes cyclables sont légions...

Un passage par l'université et vous découvrirez un jardin collectif un peu spécial... Le jardin d'utopie est un jardin partagé somme toute classique, mais entretenu par les étudiants, en accès libre qui se situe juste devant l'entrée principale de la bibliothèque universitaire... pour se cultiver en cultivant!!

Les œufs de Grenoble ne se mangent pas. Par contre on les utilise en moyen de transport type téléphérique pour se rendre non pas aux pistes de ski environnantes mais à la Bastille, qui n'est pas une ruine ou mythe révolutionnaire... mais bien une forteresse sur les hauteurs de Grenoble. Bien souvent la prise de la Bastille a lieu le dimanche, au pas de course pour les joggeurs sportifs du matin, ou après une belle ballade d'une bonne heure...et la vue à l'arrivée est imprenable...

On ne trouve pas de baraque à frites à Grenoble, et pas de baraques à gratin dauphinois bizarrement, mais des baraques à pizza, dont les plus prisées sont celles autour du parc et non loin du stade de football, pas parceque ce soient les meilleures, mais parceque la tradition veuille que l'on mange les pizzas en groupe assis par terre dans le parc de la ville... proche de l'hôtel de ville qui est certainement l'un des plus laids de France, et ne mérite pas de photo... Par contre Grenoble dispose d'un magnifique vélodrome pour particules nucléaires : le cyclotron qui lui mérite une photo...


Il y a sûrement bien d'autres choses à découvrir dans cette ville, mais même sans télé, un passage de deux jours n'y suffit pas... on y retournera en hiver

Lire la suite

169 - Le Putsch# 2

8 Mai 2012 Publié dans #Taratata

Et une soirée de plus au grand mix... mais une soirée un peu particulière, car celle ci est "organisée" par les bénévoles... Nous  avons eu carte blanche et mis beaucoup d'énergie pour vous concocter une belle soirée concert dans la meilleure salle de la métropole lilloise...

 

  Putsch+2++Soul+Putsch2Affiche

 

Les bénévoles organisateurs de concerts -bientôt chevronnés- vous présentent pour leur grand retour au pouvoir :

 

The Excitements ! Née de la rencontre entre Koko-Jean Davis et d’une belle brochette de musiciens de Barcelone, cette bande d’excités ravive la flamme originelle qu’ont porté auparavant Ike, Tina Turner, James Brown et bien d’autres, en restant fidèle aux racines du rhythm’n’blues et de la soul des sixties.

 

La belle Gizelle Smith, qui traîne la réputation de “Golden Girl of Funk” chez les amateurs du genre fera suite au show-chaud des excités et n'en sera pas moins brûlante. Son titre “Working Woman” est devenu un incontournable des clubs et des DJs dans le monde entier, n'en déplaise à nos hanches rouillées qui seront bien forcées de chalouper tout azimut pour l'occasion.

 

Une troisième nana viendra animer la soirée avec son groove, son talent et ses platines : DJ Caroll complétera ce plateau de filles à fort pouvoir renversant. En plus, on vous promet plein de surprises qui vous laisseront tout Flamby !


Voilà une soirée qui a plus de gueule qu'une soirée télé dans son canap'...

Lire la suite

168 - Après midi au Cirque

3 Mai 2012 Publié dans #Moins pourrie la vie

SDC11380Voilà comment procéder pour une après midi réussie : Attendre qu'un chapiteau s'installe au milieu du champ de mars, et inviter des enfants (en se munissant des billets) à aller admirer un somptueux spectacle.

 

En fait les enfants, c'est surtout un excellent prétexte pour que je puisse aller pour la première fois au cyrcus... Et comme eux ou peut être pire, je suis resté ébahi devant ce spectacle grandiose... mais je n'ai pas craqué pour un clown lumineux... :-)

 

Tout y est passé : le dressage des chiens et le talent des écuyères et des chevaux, des numéros d'acrobatie de haute voltige, de la jonglerie, des numéros très physiques, une disparition dans un boite coupée en deux à la David Copperfield, des clowns rigolos et farceurs, un dompteur de fauves classe pour être cloué dès le début du spectacle, des éléphants majestueux et autant impressionnants qu'odorants, même des motards dans une boule métallique comme à Las Vegas,et d'ingénieux acrobates dans une roue gigantesque pour clore le spectacle sur un truc de folie...

 

En vrai et pas à la télé, à la place d'un Patrick Sébastien qui vous saoule avec ses chansons, vous dit que c'est lui qui à tout découvert, et qui fait la promotion d'un artiste sur le retour entre deux numéros... vous avez les frissons, les ébahissements et le pop corn ou la barbe à papa...

Lire la suite