Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

138 - Refugium Ursorum Kuterevo

22 Septembre 2011 Publié dans #J'irai dormir chez vous... ou presque

"SO, ONCE YOU GET SOME FREE TIME, COME TO THE REFUGE! HAPPY SPRING! HELENA"

 

SDC15557

 

 

Comme une invitation ça ne se refuse pas... :-D, me revoilà reparti dans les balkans...

 

Ca tombait bien, j'avais un peu de temps libre cet été après les vacances dans le Loir et Cher. Alors le temps d'une semaine me revoilà reparti direction la Croatie cette fois-ci pas en vélo mais en bus eurolines...   pour aller admirer les paysages croates du centre du pays, loin des contrées touristiques de la côte adriatique...

 

En voilà une idée saugrenue de voyager 1500 bornes en bus pour aller voir des ours... mais j'aime les choses saugrenues et inattendues...

 

Pour rejoindre le petit village de Kuterevo, il vous faudra s'immerger dans la vie croate, ne pas faire le touriste et devoir baragouiner à la gare routière histoire de prendre un bus local direction Otocac.

Et là, arrivé dans cette bourgade qui présente peu d'intérêt, chose complétement inattendue : sauter dans la 4L d'Ivan venu vous chercher à la gare routière... rouler quelques 15 km en admirant le paysage et photographier les célèbres mottes de foin, et arriver tranquillement au fameux refuge des ours et oursons de Kuterevo...

 

Kuterevo est un petit village situé au coeur du parc du Velebit où se trouvent de nombreux ours à l'état sauvage... Le refuge des ours de Kuterevo a été ouvert il y a une dizaine d'années par des passionnés pour receuillir les oursons bléssés et/ou orphelins (chasse, accidents, etc...) des environs...

 

SDC15818

 


Ces ours ont été elevés dans des grands enclos proche de leur milieu naturel mais sont malheureusement inaptes à la vie sauvage...

Mais cela permet aux locaux et touristes d'observer deux oursons et six ours adultes, un peu comme dans un zoo... et d'en apprendre un peu plus sur les ours bruns :

Ils ont un régime alimentaire principalement végétarien (7 à 8 kg de fruits et légumes par jour quand même), à la naissance ne sont pas plus grand que la paume d'une main, préfèrent le pain bien sec, se régalent des abeilles et non du miel (merci Disney d'inculquer des balivernes aux enfants...), n'aiment pas la chaleur, et sont elevés par leur mère pendant deux ans pour être apte à la vie sauvage...


 

 

Les plus courageux pourront toujours se faire un treck ou une partie de chasse dans les montagnes voisines et essayer d'en apercevoir un... mais sûrement avec moins de chance...


Le site officiel se trouve ici : http://www.kuterevo-medvjedi.hr


Et comme un séjour en Croatie réserve toujours quelques surprises et des choses inattendues, ces quelques jours auront permis de voir de loin un mariage croate dans le village, boire une bière à l'unique mini superette du village, apprendre le mode d'emploi des toilettes sèches dans toutes les langues, faire la vaisselle et laver son linge à l'eau de pluie, aller cueillir des plantes et fleurs pour un atelier de composition florale, se ballader dans la forêt, assister à un concert de musique traditionnelle et au concours de bras de fer dans le village voisin, regarder le ciel allongé dans la prairie et contempler le coucher de soleil ou la pleine lune dans un cadre exceptionnel, faire de la peinture artisanale sur bois pour les souvenirs, faire la sieste dans un hamac, se ballader dans les environs au milieu des potagers, aller voir les moutons, veiller et discuter autour du feu, prendre et respirer l'air des montagnes, etc... 


Au retour, une petite pause dans la civilisation à Zagreb s'impose. Et quelques heures à tuer en attendant le fameux bus Eurolines, c'est parfait pour faire un minimum de toursime, manger les meilleurs cevapi de Croatie chez Rostilj à Dolac, se faire des délires photographiques, et retourner sur les pas fondateurs d'un groupe de métal balkanique mythique : Metal Day..

 

Nije Televizija u kuterevu... i je vrlo dobro.

 

 

Lire la suite

137 - Mangiare é Francia

18 Septembre 2011 Publié dans #Goûtez moi ça!!

Avec la multitude de photos de plats que je prends à gauche à droite, je me devais de vous faire saliver... et prouver par la même occasion que comme le bon vin, le fromage digne de ce nom, les bonnes choses quoi, ben "manger c'est la France"...

Et c'est pas une italienne qui dira le contraire... 

 

SDC13989

 

Que ce soit les entrées ou les plats principaux, toujours une occasion de se régaler.... et parcequ'on mange aussi avec les yeux, voici quelques idées de plats...

 

- poulet et fondue de poireau avec tagliatellesverrine de celeri poireau relevé par tomate ; soupe de légumes de saison et crême ; gratin de pâtes façon grand maman  filet de poisson en papillotes et riz

  ; courgettes farcies et tagliatelles ; filet mignon et gratin dauphinois ; véritable backhoff alsacien ; barbecue du balcon ; ouiche lorraine (oui on dit ouiche) ; escalope de veau et confit d'oignon et purée de carotte pommes de terre ; lieu noir et légumes au curry ; parmentier de légumes et terrine de foie de volaille ; pommes de terre au four et steack haché sauce roquefort ; blanquette de veau façon "Don Diego de la Vega" ; fondant au chocolat ; farfale alla "fin de frigo" ; tarte aux légumes et salade verte de fin de marché ; fondue au mont d'or ; sardines grillées à la camarguaise ; jardinière de légume et oeuf sur le plat ; oeufs à la coque et ses fameuses "mouilletes"

; lapin fermier à la moutarde à l'ancienne

 

Bien mieux que la cuisine des mousquetaires, la cuisine des et avec les colocs... 


Lire la suite

136 - France Bleu et le "Loir et cher"

12 Septembre 2011 Publié dans #Taratata

 

Quand j'ai dit, je suis allé en vacances dans le Loir et Cher, les 3/4 des gens ont pensé à Michel Delpech...et les 90% de ces personnes m'ont chanté ou fredonné le refrain de la chanson "Le Loir et Cher"...  

 

SDC15061

 

Alors du coup, j'ai choisi de faire un petit compte rendu de ces 10 jours de vacances à la campagne, à marcher dans la boue (car moi, ça ne me gène pas...) sur la thématique France Bleu...


Car c'est c'est bien connu, les plus belles chansons françaises sont sur France bleu... et l'air de rien dans le Loir et Cher, à la radio on ne capte que France Bleu, mais énorme privilège, il ya le choix : France Bleu Orléans, ou France Bleu Tourraine ...

Et deux semaines à la campagne sans télé et sans internet, c'est la radio qui est reine, et donc est une excellente occasion de réviser ses classiques, et pas uniquement les standards France-bleusiens Francis Cabrel et Jean Jacques Goldmann en tête… mais plutôt décourvir, chanter quelques chansons qui selon les circonstances et situations trottent dans la tête… (je vous l'accorde pas que des chansons estampillées france bleu...)

 

A la campagne, à defaut de mobylette modèle 103 SP, c'est à bicyclette que l'on se déplace pour aller dans les  près, ou chercher le pain et ramener pour le petit déjeuner dominical les petits pains au chocolats..

 

Et si on s'occupe du potager, on pourra fredonner des vieillles contines en semant les choux fourragers, ou chanter à tue tête la patate en découvrant des patates enormes... et à la cuisine, nous aurons pas de mal à ce que des airs bien connus soient dans notre assiette en images... 

Tiens en parlant, cuisine, avec un peu d'imagination, que des repas homologués par notre le ministère de la santé avec 5 fruits et légumes frais par jour, l'occasion de chanter des chansons deu ch'nord...de cuisiner, d'apprendre à faire plus ou moins bien des confitures

 

Les vacances c'est aussi des belles rencontres, genre au hasard des déambulations dans le Cora de Blois, au rayon charcuterie je précise pour ceux qui pensent que c'était au rayon picole) qui nous amène à aller boire un coup à la maison (forcément on en vient à la picole)...

Blois vaut le coup d'une visite, pas uniquement pour ses belles ruelles avec maisons anciennes, son chateau et son célèbre escalier François Ier, mais aussi parceque Blois est la capitale française du Karaoké, avec du karaoké presque tous les soirs dans les bars de la ville genre au Clipper ou au Maryland... Et pas de doute, ça bouge à Blois de Gauthier Galand à Eve Angeli, y'en a pour tous les goûts...


Qui dit vacances, dit aussi visites culturelles, alors comme c'est le coin, une petite virée dans le val de Loire pour admirer et visiter ses beaux chateaux, juste 2-3 sélectionnés : Chenonceau (sur le Cher (mais pas dans le Loir et Cher)), Amboise et le clos Lucé où Léonard de Vinci a terminé sa vie en ramenant La Joconde( qu'on a donc pas volé), et Chaumont sur Loire et Cheverny, car on ne veut pas faire d'overdose non plus...

 

Et si jamais vous vous ennuyez lors de vos journées, y'a les mots flechés de la nouvelle république (dites ennère, ça sonne mieux et ça fait local), les parties de tarot avec Ken, de la patisserie, aller chercher les champignons, de la cuisine et encore des confitures, etc...


Mais revenant un peu au Loir et Cher, la campagne, les petits villages, la boue, les champs, les près avec les vaches qui font meuh meuh, le potager à surveiller, le poulailler et la basse cour à s'occuper, et surtout le pourquoi des ces vacances : les chevaux...

 

SDC14935


A la base le plan, c'était de se transformer en palfrenier, s'occuper des chevaux.. préparer, débroussailler les prés, les signaliser, changer les chevaux de pré, leur apporter de l'eau et jouer dans leur auge, les brosser déguisé en teletubbiesleur faire une pédicure, etc...

 

 

 

 

J'étais hyper motivé de devenir cowboy parceque bercé depuis des années par les airs de Hugues Aufray et des chansons à pleurer... (un cheval blanc y'en a aussi à Wazemmes et il est moins déprimant), même si je vous l'accorde, ça ne vaut pas Robert Redford...

Mais si ça vous rassure je gère un peu plus avec les lapins...

 

Pas de télé, mais 15 jours non stop de radio publique, vous croyez que je dois payer la redevance audiovisuelle?

 

--------------------------------

20/09/2011 : ajout video

Lire la suite

135 - Arles, et caetera

1 Septembre 2011 Publié dans #J'irai dormir chez vous... ou presque

Arles est une ville qui devrait parler à plein de monde... on pourrait même dire tout le monde... mais en fait non pas tant que ça…  Pas sûr qu’Arles vous parle et pourtant il y aurait plein d’occasions pour en parler justement :

 

SDC14642


Genre pour se la raconter lors des soirées de l’ambassadeur et sortir votre science par exemple sur le passé archéologique de la ville, ses nombreux vestiges gallo romains, son musée Arles Antique, sa ville ancienne ou plus pointu en tant que la ville de la doyenne de l'humanité Jeanne Calment…

 

Il y a aussi la possibilité que vous soyez amenés à disserter sur le folklore camarguais, la corrida et la tauromachie,  mais je vous l’accorde ce ne sera pas tous les jours…

 

Reste encore la soirée hype avec des gens abonnés à télérama, et/ou qui ont leur carte Cultura, férus d’art pictural et contemporain, dévoreurs de livres, ou qui courent les expos en tout genre, genre de soirée où vous pourrez faire sensation en placant discrètement votre séjour à Arles pour les rencontres photographiques, votre flanerie à la librairie-editions "actes sud", le concert dans le théatre antique et votre ballade dans la ville sur les pas de Van Gogh...

 

Et pour le côté beauf, vous pourrez toujours placer le record de matches sans victoire en L1 d’Arles-Avignon, le pastis par temps bleu avec partie de pétanque en version originale…

 

Après il reste toujours plutôt que d’en parler, de vivre Arles, avec  un bon PAC à l’eau, la dégustation de sardines grillées au milieu de la rue, la ballade dans Arles pour aller chercher le pain, la virée à la mer pour se baigner, et en chemin admirer les champs de riz et les marais salins… et terminer un petit séjour sympatoche par un bon démanagement…

 

Et là serieusement, pas trop  besoin de télé.... ou alors France 3 pour s'habituer à l'accent

Lire la suite