Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

107 - Opéra(tion) "Elisir d'amore"

24 Janvier 2011 Publié dans #Taratata

Quoi de mieux qu’une excellente raison de râter Michel Drucker qu’une sortie culturelle et musicale ?… Alors pour changer du Rock’n’roll grand mixien, et garder à priori  un petit peu du côté « naphtaline » druckerien, direction l’Opéra de Lille… : SDC12079

Pour assister avec une vue imprenable sur une pièce d’opéra italien, un « Melodramma giocoso » de Gaetano Donizetti créée en 1832, une pièce coproduite par différents Opéras de France(Lille , Angers-Nantes, Rouen, Saint Etienne, Limoges) …:

L’elixir d’amour / L’elisir d’amore

 

602759-les-promes-4d2b3362

 « L’Elixir d’amour n’est pas un conte qui se termine bien, une histoire idéalisée dans laquelle un jeune homme, pauvre et inculte, parvient à séduire celle qui le domine socialement et intellectuellement. Un Nemorino-Cendrillon en quelque sorte. L’elixir est beaucoup plus que cela. C’est sous l’apparente legereté, un voyage dans les méandres des sentiments, une radiographie des ressorts amoureux, un parcours dans la complexité de l’âme humaine… » Richard Brunel 

Allez voir et vibrer ici 

Pour info, il reste encore deux représentations sur Lille (mardi et jeudi soir) soit encore quelques belles opportunités d’apprecier le « Bel Canto » du ténor Bülent Bezdüz, la mise en scène moderne de Richard Brunel, l’excellent jeu et l’humour du baryton Renato Girolani, être surpris par Pierre-Henri, découvrir en somme un très joli spectacle et tomber définitvement sous le charme d’Olga Peretyatko… 

Alors pour un novice de ces soirées un peu guindées et moins rock-n-roll, c’est aussi l’occasion de se retouver dans un cadre exceptionnel, réviser ses connaissances linguistiques en italien, (mais pas de soucis de compréhension grâce au surtitrage…), d’applaudir très chaleureusement tout le monde et beaucoup plus longtemps à la fin du specacle,  déguster des gaufres de « chez meert » plutôt qu’un sandwich thon, et boire une coupette ou une leffe, plutot qu’une bavik…  et parceque l’on a quelques habitudes : terminer la soirée au quadrige-bar avec olga (c’est moins habituel), et pas uniquement pour se la raconter…(Hugo pourra témoigner…) 

Une leffre brune avec un sirop de grenadine (au quadrige bar), si ce n'est pas ça l’elixir d’amour, en tout cas c'est très bon pour la voix !! 

--------------------------------------------------

Mise à jour du 17-05-2013 : pour l'opéra du Barbier de Seville, un grand spectacle, de belles émotions...

Et cette fois placé dans les hauteurs, la vue plongeante permet de voir que le chef d'orchestre à un début de calvitie, d'apprécier le jeu caché en coulisses ou sur le devant de la scène avec des dsitributions de fraises tagada, les petits trucs du décor, la profondeur impréssionnante de la scène, mais par contre happé par l'action sur scène, de ne pas voir la trappe qui se referme, etc...Photo0403


Lire la suite

106 - c'est tu pas la une eclipse là ?

21 Janvier 2011 Publié dans #Moins pourrie la vie

 

Après le pseudo raté de l’éclipse d’étoile, il y avait une très belle opportunité ce mardi 4 janvier pour observer un phénomène tout aussi beau et rare : une éclipse solaire et au lever du soleil s’il vous plait…

 

Il en fallait moins pour motiver trois gugusses pour monter une expédition. Et côté motivation, aucun soucis pour se lever largement avant l’aube, prendre la route direction le sud et l’Yonne car il devait avoir sur cette portion du territoire une bande de visibilité et un horizon dégagé, dormir dans la voiture et avoir pour les 2 prochains jours un bon torticolli,  ne pas trouver de café sur les aires de repos, faire le petit-déj dans la voiture, se cailler les miches au bord d’une pature, carresser le cheval dans le sens du poil, et tout ça histoire d’aller vérifier uen seconde fois l’application pratique théorème de Sirius…

 

Et encore une fois il s’est verifié : à défaut d’une éclipse partielle du soleil, nous avons eu droit à une éclipse totale, puisqu’on a pas vu  le soleil du tout…

 

Avec un peu plus de chance, ou au dessus des nuages, nous aurions pu admirer la gracieuseté de dame nature et observer cela :

 

chapelet2
 
source : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/028086.html

 

 

 

Mais bon pas très grave, cela nous aura permis encore une fois de bien se marrer, admirer la campagne française, faire une visite touristique du village ancien : son église, sa maison du père noël, son bureau de poste et son café, et se croire au Canada...

 

SDC12017

 

 

Et au retour, j'ai craqué et nous avons regardé les « zamours  » sur le GPS  …

Lire la suite

105 - EVS are back

17 Janvier 2011 Publié dans #J'irai dormir chez vous... ou presque

J’suis un grand nostalgique et je trouve toujours chouette de revenir sur les lieux qui marquent…

Alors pour la virée en Slovénie, nous avons fait un crochet par Slovenske Konjice, magnifique bourgade Slovène… histoire de revoir les gens de Konjice, faire les courses au Mercator, une nuitée dans la maison des EVS (qui ne le sera plus dans peu de temps…) pour s’y rappeler le temps de mon EVS (european volunteer service) , décrocher les photos du "hvala wall" et se remémorer énormément de belles choses…

 

SDC11876

  

 Bien entendu nous ne pouvions pas aller à Slovenske Konjice, sans aller au lieu incontournable de cette ville : le MCDD (Mladinski Center Dravinjske Doline) magnifique endroit où j’ai traîné la majeure partie des journées de mon volontariat, pour diverses activités et pitreries, et son bar le Patriot.

La patriot, c'est the place to be pour  boire une laško, faire un petit-déj improvisé avec un « kava s smetana », récupérer du sucre en poudre, jouer au billard, mettre une branlée à la Belgique au baby foot, et s’éclater pour un concert…

 

 163242 1777711806965 1364464032 1949265 6872100 n


En gros deux lieux pleins de souvenirs...

 

HVALA VSE, HVALA EVS*

* Merci à tous ; merci le SVE

 


Pas tant de changements tout compte fait… à part que c’est plus Golica TV sur le canal 14 !!!

 

Lire la suite

104 - C'est quand qu'on arrive ?

10 Janvier 2011 Publié dans #J'irai dormir chez vous... ou presque

Ce n’est pas tout de vouloir fêter le nouvel an à Ljubljana, il faut aussi s’y rendre…


Comme un « devin m’a dit » de ne plus prendre l’avion, je voyage désormais sans, et je préfère le train, le bus,  le vélo ou la voiture…


SDC11990

 

En plus comme le combo « Metal Day » se refrome dans une configuration type d'une équipe de basket pour quelques jours, il s’avère plus malin de faire cette tournée « anniversaire » en Slovénie en partant en voiture… qui es gentiment prêtée par le frangin, histoire d’être plus confortablement installés…

 

Roulez 2500 bornes pour faire le nouvel an à LJ, c’est un peu se prendre pour Kerouac et les virées en Cadillac sur les routes mythiques, traverser les rocheuses, gruger pour l’essence, les arrêts à Chicago, Phoenix, Las Vegas…

Nous par contre, c’était plutôt la virée en berline française, sur les autoroutes allemandes et autrichiennes, les arrêts pour faire le plein en toute légalité, des pauses sandwich dans les Rast(a)hof, … en gros un peu moins d’exotisme que la beatnik –génération et plus de neige

 

Et en chemin il faut bien s’occuper et s’amuser, je dirai même que le trip fait entièrement partie du délire… D’ailleurs c’est bien plus drôle et causant que le covoiturage….

 

Nous sommes comme des gamins dans la voiture, même si l’excitation tombe parfois assez vite, et que la moitié de l’équipe dort assez rapidement !!

 

Pour se réveiller, un peu de musique est bienvenu, et au lieu d’un bon vieux CD d’Henri Dès le grand classique histoire de calmer les enfants, nous avons les sceuds qui sont dans le vide poche et la boite à gants (les vieux Renaud ont fait l’unanimité) et aussi les compils gravées à l’arrache par Dup… : un superbe pot pourri en 3 parties de chansons franco-belgico-balkano-paillardes avec des découvertes grandioses comme Joe la Mouk, ou une seconde version de la bite à dudule en tout cas bon délire musical. Et quelle ambiance quand toute la voiture chante à tue tête « une bonne branlette » 

 

Bon alors il y a un règle d’or dans les transports pour que le voyage ne nous apparaisse pas interminable : il faut varier les activités, voici quelques pistes :

 

- Le grand classique : comptez les camions, ou les « twingos jaunes », faire de la géographie avec les plaques d’immatriculations, …

- Faire des leçons d’espagnol, slovène ou de français, une par étape…

- Prendre en photos avec plus ou moins de réussite les passagers qui dorment...

- On peut jouer également de la musique, avec des instruments facilement transportables, comme un mélodica ou de l’harmonica, une sorte de répét’ en acoustique des standards de metal day… avant le concert au milieu des bouchons…

- bouquiner si le coeur vous en dit et que vous n'avez pas le mal des transports...

- Si les enfants sont très énervés, essayez de leur trouver une activité plus reposante et zen, comme le tricot ou le crochet par exemple…

- Si vous aimez dessinez, proposez la bande déssinée participative, avec une case par personne à tour de rôle… Dans ce cas fixez vous quelques règles : le point de départ au hasard d’un livre par exemple, ou pas de « sexe » avant la 5ème case, etc… Vous obtiendrez assez rapidement quelques pépites d’improvisation dessinée : « Barnabé is a cool guy » et « Niemaier in Konjice en deux planches"

- Pour aider le copilote, il faut vérifier l’itinéraire régulièrement, c’est toujours plus sûr, la bière à la main c’est en option…

- Et puis les différents jeux, du « devine qui je suis », au blind test musical, etc… tout ça parcequ’on a oublié de ramener le puissance 4, ou le jeu de l’oie de voyage...

 

Et lorsque vous êtes bloqués dans les bouchons, ben toujours quelques possiblités : 

- faire une pause pipi sur le bord de l'autoroute

- organiser des animations musicales et/ou théâtrales pour les autres personnes bloquées avec vous

 

Quand je pense que désormais y’a un écran LCD à l’arrière des berlines, la modernité ça a un côté déprimant…  

Lire la suite

103 - Srecno novo leto

1 Janvier 2011 Publié dans #Moins pourrie la vie

SDC11961

 

 

SDC11942

 

Srecno novo leto iz Ljubljane

Lire la suite