Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

17 - y(a)ourt!!!

12 Août 2009 , Rédigé par cyr Publié dans #J'irai dormir chez vous... ou presque

En attendant d’aller tester une vie de nomade en Asie centrale, je me suis fait une virée dans la campagne du brabant flamand pour aller dormir dans les steppes verdoyantes belges ou le passage du train régional Leuven-Mechelen remplace le bruit du troupeau de yaks…yourtN8202.jpg

 

Et c’est une bonne répétition pour les vacances, une atmosphère un peu spéciale et surtout un bon exercice pour le dos…

Donc si cela vous tente aussi, sachez que vous pouvez aller faire un séjour au vert : http://www.lariposa.be/

Comme ça vous aussi vous pourrez apprécier la technicité de la yourte de visu, qui n’a rien à envier à la tente 2s de Quechua… la déco simple et colorée, la luminosité au petit matin, et l’acoustique spéciale de ce lieu symbolique du nomadisme.

--------------------------

Et pour le démontage c'est assez simple quoiqu'un peu plus acrobatique...

Photo0271

--------------------------

 

Entre une nuit façon Koh-lanta et une soirée à l’hôtel à mater des talk-show en flamand… je n’hésite pas longtemps…

Lire la suite

16 - le passé simple

6 Août 2009 , Rédigé par cyr Publié dans #Goûtez moi ça!!

Il fut un temps où le passé simple fut fortement apprécié.

Nous aimâmes nous y rendre, y dégustâmes des succulents mets d’un autre temps, et découvrîmes des spécialités culinaires.

Une fois même, ce fut avec difficulté que Bertrand finit un demi-poulet frites !!!

 

Ce dimanche puisque le « bicky » fut fermé, j’eus la bonne idée de nous remémorer ces bons moments, et nous nous rendîmes à quelques mètres de là…au passé simple…

En lisant ces lignes, certains j’en suis sûr furent déçus d’être partis taquiner le cochonnet façon Patrick Chirac…alors que certains s’installèrent en terrasse et apprécièrent la vue imprenable sur la Groete Markt mouscronnoise…

 

 

 

Nous commençâmes par commander l'apéro et tu bus un martini blanc alors que je me désaltérai avec une bière locale rafraîchissante. J'appreciai également le fameux bout de pain beurré...

 

Nous appréciâmes le contact chaleureux, le sérieux et le « belge parlé » du garçon de café…et ses blagues sur le français pour lesquelles nous nous gaussâmes bruyamment…

En lisant la carte, nous nous rappelâmes le goût de la langue de bœuf purée, mais aussi des effets secondaires du gigot d’agneau flageolets…

De ce fait, je décidai d’opter pour le Big-Stallone histoire de varier de la classique brochette…Je ne fus point déçu…

 

Ensuite nous délectâmes ensuite d’un dessert glacé, des plus régaleux…

Enfin je paya cinquante euros septante et fûmes complètement repus après ce magnifique gueuleton…

 

 

Une révision de la dictée de Pivot faite par Pierrot, vous n'y aviez pas encore pensé..., voila qui est fait!!!

Lire la suite

15 - To Bicky or not to bicky

1 Août 2009 , Rédigé par cyr Publié dans #Goûtez moi ça!!

Alors il a déjà été expliqué ce qu’est le bicky….

Pour plus d’infos vous pouvez toujours aller voir ou … 

 

Savoir ce que c’est que le bicky, là n’est pas la question… :-D

 

En général on dit, ouais « on va au bicky » ou « on se retrouve au bicky » pour dire que le point de chute sera la friterie de la grand place de Mouscron.Paulschi n'a pas eu trop de mal à la trouver, cette friterie



Mais bon je me suis dit que cette expression ne reflétait pas la réalité et permettait surtout de simplifier le discours…

Car dire haut et fort qu’on va au bicky pour manger des frites, c’est comme dire que l’on va chez le boucher pour acheter des légumes…

Le « bicky » est donc  devenu sémantiquement parlant bien plus qu’un hamburger avec une sauce particulière et et des oignons grillés…

C’est aussi les frites exceptionnelles, la tradtionnelle brochette tzigane, le deluxe sauce Hannibal, la carbonnade flamande, le bacon burger, l'extreme pepper,ou  le bicky trois sauces, etc…


A l’instar du frigidaire qui a remplacé le réfrigérateur, et désormais google qui se trouve dans le dictionnaire américain, on pourrait désormais faire de l’expression « to bicky » = se rendre à la friterie…

Lire la suite