Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

195 - L'éolienne autoconstruite

12 Juin 2013 Publié dans #C'est pas vraiment sorcier

SDC16454

 

J'en ai parlé à plusieurs reprises, la voilà l'éolienne!!! Et celle là à la particularité d'être auto-construite (l'initiation à l'autoconstruction c'est par là), par mes petites mains entre autres... Et pour en arriver là, c'est pas un mince affaire... Il en faut de l'énergie, du partage de savoirs, du temps, du bricolage en tout genre, de l'apprentissage, des découvertes, du plaisir, etc... Voici comment en gros il faut procéder, vous allez voir c'est pas compliqué :
- il vous faut tout d'abord prévoir un peu de matériel : trois bouts de bois pour les pales, du contreplaqué, du tube acier et de la cornière acier, du fil de cuivre, de la résine, un moyeu de voiture, deux plaques en acier, des aimants, des vis, conre écrous en acier galva et en inox...
- il vous faut également un peu d'outillage : scie sauteuse, perceuse, visseuses, fers à souder (pour l'electrique et l'acier)  outils pour le travail du bois, etc...
- et surtout il vous faut le plus important : le guide d'autoconstruction d'eolienne de l'association tripalium.
Et voilà, ensuitte il suffit de suivre le guide, car "tout est décrit dedans..."

Vous voulez plus d'explications??? Le mieux est d'apprendre en faisant, et pour un peu de pratique, vous pouvez vous inscrire à un stage d'autoconstruction. Pour ma part, j'avais choisi de partir dans le Limousin pour participer à un stage organisé par l'association le battement d'aile.
En groupe vous réalisez la construction complète de l'éolienne :
- la fabrication des trois pâles de l'éolienne à partir de tasseaux de bois : ce sera l'occasion de faire des tracès précis, sculpter et travailler le bois pour obtenir le profil de pâle désiré... ça c'est pur plaisir...
- la fabrication de la nacelle en acier, la structure qui supporte les pâles, à partir du moyeu de roue voiture (trouvé à la casse), de tubes et de cornières en acier, et le tube et système de pivot du safran, une initiation parfaite pour l'utilisation de la perceuse à colonne et du poste à souder.... (t'es trop vite, sur la soudure)
- la réalisation des gabarits et moules pour le stator et le rotor de notre éolienne, en contre plaqué, l'occasion de vérifier le bon maniement de la scie sauteuse...
- la fabrication des bobines en fil électrique (après avoir fabriqué le bobineur) et raccordement électrique des bobines entre elles, le fer à souder à l'étain vous sera utile....
- la fabrication du stator et rotor, en coulant la résine dans les moules, des vieux souvenirs de la boite du "petit chimiste" pourraient resurgir...
- la réalisation du safran de l'éolienne, une oeuvre grandement artistique, qui est le sujet d'un concours annuel parmi les éoliennes piggott....
- mais ce n'est pas fini, il faudra aussi assembler les différentes pièces, équilibrer les trois pâles, finaliser le montage, préparer le mat pour le test, et monter l'éolienne, et enfin espérer un peu de vent pour voir flotter le drapeau contre l'aéroport de notre dame des landes, et surtout tourner l'éolienne sous un ciel magnifique... :

 

 


Et le courant ainsi créé, on l'utilisera pas pour allumer le téléviseur...

Lire la suite