Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
La vie sans télé

Articles récents

218 - Saint Cyr de France - épisode 3

29 Novembre 2014 Publié dans #Moins pourrie la vie

Et voici encore quelques Saint Cyr de plus au tableau de chasse pour cette année (voir épisode 1 et l'épisode 2), l'occasion de découvrir une nouvelle fois des petits coins de France, réviser la géographie de ce beau pays et s'émerveiller de sa beauté et diversité :

Détourner sa route et puis "trouver" un Saint-Cyr niché dans une vallée où coule une rivière, sortir de l'autoroute pour s'arrêter au bord de l'eau du plus long fleuve de France. Prendre des chemins communaux, et apercevoir un Saint-Cyr en haut d'une colline enneigée, ou passer une voie ferrée et se poser quelques instants à Saint Cyr au cœur des vignobles, prendre son vélo sur les routes de campagne et faire une pause à Saint Cyr,  suivre son GPS et s'arrêter dans un minuscule village hors du temps, ou préférer les stations balnéaires provençales...  et puis aussi voir que le saint Cyr peut être petit ou grand...

Villes fleuries 4 étoiles, voisins vigilants, langues régionales, vidéoprotection, éclairage public, et vin rouge qui tâche... ça fait quand même vachement penser aux sujets du JT de Jean Pierre Pernaud, non???

218 - Saint Cyr de France - épisode 3218 - Saint Cyr de France - épisode 3218 - Saint Cyr de France - épisode 3218 - Saint Cyr de France - épisode 3218 - Saint Cyr de France - épisode 3218 - Saint Cyr de France - épisode 3218 - Saint Cyr de France - épisode 3218 - Saint Cyr de France - épisode 3218 - Saint Cyr de France - épisode 3218 - Saint Cyr de France - épisode 3

217 - 35 dANS les dents

28 Octobre 2014 Publié dans #Moins pourrie la vie

217 - 35 dANS les dents

35 comme 35 heures, 35 comme l'ille et villaine pour ceux qui connaissent encore leurs départements, sinon 35 ans c'est pile poil la moitié de la tranche d'âge du club 30-40 du macumba...mais bon c'est pas maintenant que je vais trainer en "boite de nuit.."

Sinon sur le net si on fait une recherche en tapant "35 ans" sur google, on a droit à "la date limite pour avoir un enfant sainement" et d'autres conseils avisés santé façon doctissimo  : "A partir de 35 ans, les sillons se creusent et les rides d'expression autour des yeux, de la bouche et du front, sont déjà là. Ces changements sont dus à un ralentissement de la régénération cutanée. Résultat : la peau perd de son élasticité et de sa fermeté. (...)"   

Niveau télé, le canal 35 sur la TNT, c'est pour TV Rennes 35... doit pas y avoir beaucoup de téléspectacteurs...

216 - Semi marathon de la braderie

13 Septembre 2014 Publié dans #Stade 2

Comme le signale le bon wikipéia, le semi-marathon se court très en deçà de la vitesse maximale aérobie et en deçà du seuil anaérobie d'où l'absence d'essoufflement et une faible accumulation d'acide lactique dans les muscles comme cela se passe sur les distances plus courtes.

Voilà qui explique pourquoi je me sentais si bien lors de mon premier semi l'année dernière, au point de passer des coups de téléphone ("au 4ème bipe, je vais passer le 19ème km..."), me prendre en photo , faire la bise aux supporters et supportrices le long du parcours, et sourire aux supporters du Team Tibet Libre... Du coup sur la ligne d'arrivée c'est l'apothéose, peu de douleur et pas de crampes, je suis euphorique, comme sur un petit nuage et surtout très content d'être allé au bout de ces 211 hectomètres... en 2 h 07 min 41 sec...

Mais, 211 hectomètres c'est aussi assez long... A mon rythme de diesel et métronome de course à pied, cela représente plus de 2 heures de course, ce qui vous en conviendrez vous laisse le temps de chanter la chanson des kilomètres à pied bien plus que 21 fois, applaudir les premiers de la course qui vont bien deux fois plus vite que vous (expliquant le flou photographique... :

216 - Semi marathon de la braderie

Cette année, même après des stages en altitude, des entrainements spécifique, j'ai bouclé ces 21,1 kilomètres en de 2 h 14 min et 04 sec, un peu plus fatigué que lors de ma première, sans régulateur d'allure et moins d'encouragements mais toujours autant satisfait et content de moi...

                                      Photo0445

Et puis surtout, 211 héctomètres c'est le parfait entrainement pour tenir vaillamment un stand de bonnes affaires. Car la véritable braderie de Lille, celle pur jus (de moules) et qui commence officiellement après l'arrivée des courses à pied, c'est ça : un  vide grenier sur trottoir géant où tout est à prix vraiment bradés ; dommage les 35 euros gagnés ne permettent pas vraiment de faire un bel arrondi de début de mois, mais au moins j'ai débarassé des trucs qe je n'utilisais plus...

A la télé comme à l'arrivée, c'était Patrick Bruel qui tenait la vedette de ce weekend lillois, à en faire presque oublier pourquoi on a acheté toutes ces merdes à la Braderie de Lille

215 - La serre et son effet qui sert

5 Août 2014 Publié dans #C'est pas vraiment sorcier

Ah vive l'été et le jardinage... Tout jardinier qui se respecte souhaite des tomates, car c'est bien connu, les tomates de son jardin sont bien meilleures que celles qu'on nous présente sur les étals, muries en camion... Mais si on désire obtenir quelques tomates dans son jardin, surtout dans des contrées un peu froide, il faut augmenter artificiellement la température, puisque les tomates nous viennent de contrées plus chaudes (les Amériques). Malgrè le changement ou dérèglement climatique de plus en plus évident et sans équivoque, pour profiter au mieux des avantages du fameux "effet de serre" assez rapidement, il faut comme son nom l'indique avoir une serre... Dis comme cela, c'est évident, pour la pratique c'est autre chose...

215 - La serre et son effet qui sert

En effet une serre, c'est un peu galère à monter, et encore plus sans notice de montage, guide de construction comme pour l'éolienne, ou un didacticiel "castoche"... Il faut être patient, inventif, logique, ne pas hésiter à retourner au magasin pour voir un exemple, voir différemment comme dirait Bernard Weber dans les fourmis, avoir quelques outils bien utiles, se faire aider, essayer plusieurs fois, tenter différentes possibilités de montage et assemblage (ce qui rappelera les légos, et meccano de notre enfance...), essayer de comprendre la logique de l'ouverture de la "porte", creuser des petites tranchées (pas comme en 14) pour maintenir la bâche, tenter de la fixer avec les accroches fournies,  et surtout toujours persévérer... Au final "ça va encore", elle penche un petit peu, la bâche est à rentendre de temps en temps, mais la serre trône fièrement au milieu du potager, et ne s'est pas encore envolé, ... et comme une cerise sur un gateau : les tomates sont bien goûteuses...

Pour les conseils jardinage, à une époque y'avait bien Nicolas le Jardinier, mais ça fait un bail qu'il n'arbore plus fièrement sa moustache sur le service public...

215 - La serre et son effet qui sert215 - La serre et son effet qui sert215 - La serre et son effet qui sert
215 - La serre et son effet qui sert215 - La serre et son effet qui sert215 - La serre et son effet qui sert

215 - Le Tour de France

23 Juillet 2014 Publié dans #Vélo Club

215 - Le Tour de France

Vous allez vous dire : ras le bol des posts sur le vélo... mais c'est comme ça. Avez vous déja remarqué, que quand vient Roland Garros à la télé, vous avez envie de jouer au tennis, idem avec la coupe du monde... Pour le tour de France, c'est un peu la même chose, mais en mieux, en plus grand, en plus vrai puisque le tour de France est bien plus qu'une épreuve sportive...  c'est une grand fête, populaire, un engouement de dingue, des campings cars en pagaille au bord de la route, des envies de crier et encourager les coureurs, un pique nique franchouillard et officiel (avec du bon saucisson comme on l'aime chez nous...), et plein plein plein d'émotions (oui oui j'avoue, j'ai pleuré quand Fignon a perdu le tour en 89 :-)...

Le tour c'est aussi les souvenirs télé, des après midi d'étapes de montagne à regarder le petit écran, suivre les échapés avec le guide michelin, croire au retour des chasse- patates, espèrer que l'"homme de tête va tenir", avoir peur que son poulain ait chuté "à l'arrière"...

Avec le tour, on oublie ses idées anticonsommation et "no logo", on retrouve son âme d'enfant avec la caravanne publicitaire, on crie au bord de la route pour obtenir qui une casquette, qui un bob, on serait prêt à acheter une voiture tchèque, et on se bat pour récupérer un porte clé ou des mains géantes, dont on sait très bien qu'on n' en fera rien, on s'impatiente et on patiente, on brave la pluie pendant des heures pour voir (ou apercevoir) les coureurs quelques secondes,... et il faut bien l'avouer, quand on est mordu, on aime regarder les fins d'étapes, quitte à aller au café PMU local pour assister et vibrer avec les habitués...

Et dès que Gérard Holtz prend le micro, là on éteint son téléviseur...

 

215 - Le Tour de France215 - Le Tour de France
215 - Le Tour de France215 - Le Tour de France
215 - Le Tour de France215 - Le Tour de France

214 - 3B Tour IV - Wallonie

21 Juillet 2014 Publié dans #Vélo Club

214 - 3B Tour IV - Wallonie

Et c'est reparti pour un petit périple à vélo sponsorisé par Lu, Nestlé et Inbev, avec les 3 balochards... Cette fois-çi rendez vous (un peu en avance) en gare de lille Flandres pour mettre les vélos dans les beaux trains TER direction l'Avesnois et le point culminant du Nord : Anor pour prendre la direction de la Belgique pour retrouver les racines du 3B tour : Bicky-Bière-Bike tour!!!

Quoi de mieux que profiter d la fête nationale du 14 juillet, pour aller faire un tour en Belgique et goûter aux bières locales... Au programme, 220 bornes à vélo à travers le Hainaut et la province de Namur en empruntant les chemins ombragés et des routes vallonnées, des chemins de halage le longe de la Meuse et de la Sambre,  des voies RAVEL, des montées casse pattes typique des Ardennes, et des vieilles voies férées désafectées où le vélo est roi... Pour garder un fil rouge ou ligne directrice conforme au 3B, l'itinéraire était calculé pour faire des arrêts dans les abbayes brassicoles : Chimay, Leffe, Maredsous, Aulne, ...

Mais le 3B ne se limitait pas à la bière, et il y avait aussi : une pause Bicky à Dinant, des repas gargantuesques pour reprendre des forces, des pauses bières rafraichissantes dans des bars paumés de Wallonie (et ce n'était pas à saint Aubin cette fois), où l'acceuil wallon est excellent, les bons conseils et les excellentes indications toujours de rigueur, et où l'on peut savourer un verre avec des figures locales qui nous racontent des histoires belges ou nous narrent l'histoire locale et française... et puis des pauses buccoliques, ds coquelicots qui nous rappellent le sea me cycle, des arrêts cause "averses", des ravitaillement kitkat, de l'évenementiel local et rural, un camping type bungalow et un autre inexistant (parcequ'on ne change pas un balochard, le camping repéré sur internet est fermé depuis 1 an), ce qui nous obligera a planter tardivement la tente sur un terrain de foot... le soir de la coupe du monde!!!

Même pas vu la finale de la coupe du monde sur RTBF... et c'est pas un mal, loin de là.

214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie

213 - SeaMeCycle 2 - sur les routes de la guerre 14-18

15 Juin 2014 Publié dans #Vélo Club

Me voilà revenu du Seamecycle tour 2, une boucle à vélo en France et Belgique dont le thème était la commémoration du centenaire du début de la grande guerre 1914-1918...

213 - SeaMeCycle 2 - sur les routes de la guerre 14-18

Passage avec la magnifique équipe du sea me cycle tour 2, à Fromelles, Etaples, Nieuwport, Dixmuide et Ieper, etc... conférence des "Bike Friendly Cities", arrêts au grand mix, aux bunkers de Leffrinckoucke, baignade à Wimereux sur la côte d'opale, belles petites montées dans l'Artois et le Boulonnais, pauses buccoliques au milieu des coquelicots (un petit peu un fil rouge), nuitée dans une péniche, etc....

Suivez la fin de l'aventure sur tête de bouc : https://www.facebook.com/SeaMeCycle

 

Le tout pris en photo, filmé, et interviewé par la super équipe de sea me tv... une webtélé, c'est ça la vie sans télé(viseur)!!!

212 - Cyrus II le grand

19 Mai 2014 Publié dans #Vélo Club

Comme Cyrus s'était fait la malle, je me suis mis à la recherche d'un digne successeur à ce grand vélo de type hollandais pour les balades dominicales... Pour succeder à Cyrus, il fallait un Cyrus... Après quelques mois de recherche j'ai enfin trouvé, dans l'autre pays du fromage la perle rare : Cyrus II

212 - Cyrus II le grand

Pour le côté historique, Cyrus II (dit le grand), a succédé à son père Cambyse, qui a lui même succédé à son grand père Cyrus I. Cyrus II fût le plus grand empereur perse au VI ème siècle avant notre ère. Il regnait ainsi de l'Inde actuelle à la Turquie... mais vous en saurez plus en consultant le wikipédia...

Quant au vélo, Cyrus II est aussi d'un autre temps, plus petit et plus lourd que son prédécesseur, surtout à cause de son énorme porte bagage avant...Mais il a quelques particularités sympathiques : une lampe à charbon avant (malheureusement plus en état de fonctionnement), des pneus larges uniquement disponibles sur commande, une transmission par chaine elle aussi très large, pas de vitesses mais le celèbre rétropédalage batave...

Pendant que Miley Cyrus fait le buzz sur internet et à la télé, Cyrus II, lui va chercher le pain...

211 - AHR

11 Mai 2014 Publié dans #Moins pourrie la vie

Vous vous en êtes surement déjà aperçu, mais j'ai cette petite manie de donner un nom aux choses, aux vélos par exemple (Kermit, Brad, Mini Tornado et consors... ). Cela s'appelle la "personnification". Pour ma voiture, c'est un peu la même chose, mais en fait ce n'est pas moi qui ai choisi son nom, mais les services de la préfecture...

AHR, le petit nom donné à ma clio (parfois aussi appelé titine) ; prononcez ARRRRRR,  AHR comme un vrombissement de moteur, A H R comme les 3 lettres au milieu d'une plaque d'immatriculation...

211 - AHR

AHR n'est pas une starlet, mais une vraie star qui pose ci ou là, truste les statistiques de ce blog avec ses aventures au contrôle technique, ou des petites réparations. AHR à un coeur à la place du moteur, a fait du covoiturage avant que ce ne soit un business, et préfère maintenant les autostoppeurs, mais emmène aussi des VIP à bord. AHR rend service pour remorquer les amis, mais a aussi parfois besoin qu'on la sauve. AHR est une voyageuse, a pas mal bourlingué en Europe, même jusque dans les balkans où elle a eu son heure de gloire au poste de Douane de Kamensko, et vien de passer le cap symbolique des 200 000 kms!!!

Pour fêter ça, un passage au garage du village pour réaliser une bonne révision, changer la direction (avant qu'elle casse à nouveau), des nouveaux freins et une nouvelle plaque d'immatriculation... mais pas de soucis, elle gardera toujours son petit nom...

OK AHR a un peu moins de notoriété que des stars de la télé ou du cinéma comme Herbie, la belle américaine, General Lee, Christine, l'éctomobile,  ou Kitt... mais peu importe.

210 - Paulschi le pingouin voyageur

1 Avril 2014 Publié dans #Moins pourrie la vie

Paulschi le pingouin, plus communément appelé Paulschi traine depuis plus de 5 ans dans ma besace, mon sac à dos  ou mes sacoches à vélo, et en profite pour voir du pays...

210 - Paulschi le pingouin voyageur

A l'instar de son idole, le nain de jardin du film "Le fabuleux destin d'Amélie Poulain", Paulschi aime voyager et se prendre en photo devant les monuments ou lieux du monde entier (plutôt l'Europe en fait). Mais comme Barracuda dans l'agence tous risques ou le footbaleur Dennis Bergkamp, Paulschi a peur de prendre l'avion... alors il ne va pas trop loin... Peut être l'avez vous déjà croisé, reconnu ici ou là, posé avec lui pour une photo, demandé un autographe... ou alors liké sur les réseaux sociaux...

Ne me demandez pas pourquoi, Paulschi préfère envoyer des cartes postales, plutôt que regarder la télé...

210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>