Articles récents

215 - Le Tour de France

23 Juillet 2014 Publié dans #Vélo Club

215 - Le Tour de France

Vous allez vous dire : ras le bol des posts sur le vélo... mais c'est comme ça. Avez vous déja remarqué, que quand vient Roland Garros à la télé, vous avez envie de jouer au tennis, idem avec la coupe du monde... Pour le tour de France, c'est un peu la même chose, mais en mieux, en plus grand, en plus vrai puisque le tour de France est bien plus qu'une épreuve sportive...  c'est une grand fête, populaire, un engouement de dingue, des campings cars en pagaille au bord de la route, des envies de crier et encourager les coureurs, un pique nique franchouillard et officiel (avec du bon saucisson comme on l'aime chez nous...), et plein plein plein d'émotions (oui oui j'avoue, j'ai pleuré quand Fignon a perdu le tour en 89 :-)...

Le tour c'est aussi les souvenirs télé, des après midi d'étapes de montagne à regarder le petit écran, suivre les échapés avec le guide michelin, croire au retour des chasse- patates, espèrer que l'"homme de tête va tenir", avoir peur que son poulain ait chuté "à l'arrière"...

Avec le tour, on oublie ses idées anticonsommation et "no logo", on retrouve son âme d'enfant avec la caravanne publicitaire, on crie au bord de la route pour obtenir qui une casquette, qui un bob, on serait prêt à acheter une voiture tchèque, et on se bat pour récupérer un porte clé ou des mains géantes, dont on sait très bien qu'on n' en fera rien, on s'impatiente et on patiente, on brave la pluie pendant des heures pour voir (ou apercevoir) les coureurs quelques secondes,... et il faut bien l'avouer, quand on est mordu, on aime regarder les fins d'étapes, quitte à aller au café PMU local pour assister et vibrer avec les habitués...

Et dès que Gérard Holtz prend le micro, là on éteint son téléviseur...

 

215 - Le Tour de France215 - Le Tour de France
215 - Le Tour de France215 - Le Tour de France
215 - Le Tour de France215 - Le Tour de France

214 - 3B Tour IV - Wallonie

21 Juillet 2014 Publié dans #Vélo Club

214 - 3B Tour IV - Wallonie

Et c'est reparti pour un petit périple à vélo sponsorisé par Lu, Nestlé et Inbev, avec les 3 balochards... Cette fois-çi rendez vous (un peu en avance) en gare de lille Flandres pour mettre les vélos dans les beaux trains TER direction l'Avesnois et le point culminant du Nord : Anor pour prendre la direction de la Belgique pour retrouver les racines du 3B tour : Bicky-Bière-Bike tour!!!

Quoi de mieux que profiter d la fête nationale du 14 juillet, pour aller faire un tour en Belgique et goûter aux bières locales... Au programme, 220 bornes à vélo à travers le Hainaut et la province de Namur en empruntant les chemins ombragés et des routes vallonnées, des chemins de halage le longe de la Meuse et de la Sambre,  des voies RAVEL, des montées casse pattes typique des Ardennes, et des vieilles voies férées désafectées où le vélo est roi... Pour garder un fil rouge ou ligne directrice conforme au 3B, l'itinéraire était calculé pour faire des arrêts dans les abbayes brassicoles : Chimay, Leffe, Maredsous, Aulne, ...

Mais le 3B ne se limitait pas à la bière, et il y avait aussi : une pause Bicky à Dinant, des repas gargantuesques pour reprendre des forces, des pauses bières rafraichissantes dans des bars paumés de Wallonie (et ce n'était pas à saint Aubin cette fois), où l'acceuil wallon est excellent, les bons conseils et les excellentes indications toujours de rigueur, et où l'on peut savourer un verre avec des figures locales qui nous racontent des histoires belges ou nous narrent l'histoire locale et française... et puis des pauses buccoliques, ds coquelicots qui nous rappellent le sea me cycle, des arrêts cause "averses", des ravitaillement kitkat, de l'évenementiel local et rural, un camping type bungalow et un autre inexistant (parcequ'on ne change pas un balochard, le camping repéré sur internet est fermé depuis 1 an), ce qui nous obligera a planter tardivement la tente sur un terrain de foot... le soir de la coupe du monde!!!

Même pas vu la finale de la coupe du monde sur RTBF... et c'est pas un mal, loin de là.

214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie214 - 3B Tour IV - Wallonie

213 - SeaMeCycle 2

15 Juin 2014 Publié dans #Vélo Club

Me voilà revenu du Seamecycle tour 2, une boucle à vélo en France et Belgique dont le thème était la commémoration du centenaire du début de la grande guerre 1914-1918...

213 - SeaMeCycle 2

Passage avec la magnifique équipe du sea me cycle tour 2, à Fromelles, Etaples, Nieuwport, Dixmuide et Ieper, etc... conférence des "Bike Friendly Cities", arrêts au grand mix, aux bunkers de Leffrinckoucke, baignade à Wimereux sur la côte d'opale, belles petites montées dans 'Artois et le Boulonnais, pauses buccoliques au milieu des coquelicots, nuitée dans une péniche, etc....

Suivez la fin de l'aventure sur tête de bouc : https://www.facebook.com/SeaMeCycle

 

Le tout pris en photo, filmé, et interviewé par la super équipe de sea me tv... une webtélé, c'est ça la vie sans télé(viseur)!!!

212 - Cyrus II le grand

19 Mai 2014 Publié dans #Vélo Club

Comme Cyrus s'était fait la malle, je me suis mis à la recherche d'un digne successeur à ce grand vélo de type hollandais pour les balades dominicales... Pour succeder à Cyrus, il fallait un Cyrus... Après quelques mois de recherche j'ai enfin trouvé, dans l'autre pays du fromage la perle rare : Cyrus II

212 - Cyrus II le grand

Pour le côté historique, Cyrus II (dit le grand), a succédé à son père Cambyse, qui a lui même succédé à son grand père Cyrus I. Cyrus II fût le plus grand empereur perse au VI ème siècle avant notre ère. Il regnait ainsi de l'Inde actuelle à la Turquie... mais vous en saurez plus en consultant le wikipédia...

Quant au vélo, Cyrus II est aussi d'un autre temps, plus petit et plus lourd que son prédécesseur, surtout à cause de son énorme porte bagage avant...Mais il a quelques particularités sympathiques : une lampe à charbon avant (malheureusement plus en état de fonctionnement), des pneus larges uniquement disponibles sur commande, une transmission par chaine elle aussi très large, pas de vitesses mais le celèbre rétropédalage batave...

Pendant que Miley Cyrus fait le buzz sur internet et à la télé, Cyrus II, lui va chercher le pain...

211 - AHR

11 Mai 2014 Publié dans #Moins pourrie la vie

Vous vous en êtes surement déjà aperçu, mais j'ai cette petite manie de donner un nom aux choses, aux vélos par exemple (Kermit, Brad, Mini Tornado et consors... ). Cela s'appelle la "personnification". Pour ma voiture, c'est un peu la même chose, mais en fait ce n'est pas moi qui ai choisi son nom, mais les services de la préfecture...

AHR, le petit nom donné à ma clio (parfois aussi appelé titine) ; prononcez ARRRRRR,  AHR comme un vrombissement de moteur, A H R comme les 3 lettres au milieu d'une plaque d'immatriculation...

211 - AHR

AHR n'est pas une starlet, mais une vraie star qui pose ci ou là, truste les statistiques de ce blog avec ses aventures au contrôle technique, ou des petites réparations. AHR à un coeur à la place du moteur, a fait du covoiturage avant que ce ne soit un business, et préfère maintenant les autostoppeurs, mais emmène aussi des VIP à bord. AHR rend service pour remorquer les amis, mais a aussi parfois besoin qu'on la sauve. AHR est une voyageuse, a pas mal bourlingué en Europe, même jusque dans les balkans où elle a eu son heure de gloire au poste de Douane de Kamensko, et vien de passer le cap symbolique des 200 000 kms!!!

Pour fêter ça, un passage au garage du village pour réaliser une bonne révision, changer la direction (avant qu'elle casse à nouveau), des nouveaux freins et une nouvelle plaque d'immatriculation... mais pas de soucis, elle gardera toujours son petit nom...

OK AHR a un peu moins de notoriété que des stars de la télé ou du cinéma comme Herbie, la belle américaine, General Lee, Christine, l'éctomobile,  ou Kitt... mais peu importe.

210 - Paulschi le pingouin voyageur

1 Avril 2014 Publié dans #Moins pourrie la vie

Paulschi le pingouin, plus communément appelé Paulschi traine depuis plus de 5 ans dans ma besace, mon sac à dos  ou mes sacoches à vélo, et en profite pour voir du pays...

210 - Paulschi le pingouin voyageur

A l'instar de son idole, le nain de jardin du film "Le fabuleux destin d'Amélie Poulain", Paulschi aime voyager et se prendre en photo devant les monuments ou lieux du monde entier (plutôt l'Europe en fait). Mais comme Barracuda dans l'agence tous risques ou le footbaleur Dennis Bergkamp, Paulschi a peur de prendre l'avion... alors il ne va pas trop loin... Peut être l'avez vous déjà croisé, reconnu ici ou là, posé avec lui pour une photo, demandé un autographe... ou alors liké sur les réseaux sociaux...

Ne me demandez pas pourquoi, Paulschi préfère envoyer des cartes postales, plutôt que regarder la télé...

210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur210 - Paulschi le pingouin voyageur

209 - Tout in haut de ch'terril

10 Mars 2014 Publié dans #France 3 Nord pas de Calais

Voilà que les belles journées ensoleillées pointent leur bout du nez... Bien entendu on pourrait profiter de cela pour aller courir, jardiner, faire du vélo, aller à la plage ou à la montagne... mais on peut aussi se balader, prendre de l'altitude et faire du tourisme à 20 km de la maison... Mais attention, du tourisme estampillé "patrimoine mondial de l'Unesco" s'il vous plait, en sa baladant sur la base 11-19 de Loos en Gohelle et admirer les terrils jumeaux... Ces terrils de houille qui culminent à 188 m sont les plus haut d'Europe, et sont plus hauts que le Mont Cassel...mais les monter à vélo, ce n'est pas évident!

209 - Tout in haut de ch'terril

Avant d'admirer la vue, profiter du point de vue panoramique, il vous faudra tout en chantant la chanson eponyme d'Edmond Tanière, grimper à pied la pente assez rude qui fait un très bon entrainement pour du trail, faire gaffe au vertige et aux glissades, éviter d'écraser les plantes, et arrivé en haut après ce petit effort... quel pied!!!!

209 - Tout in haut de ch'terril

Magistral, sublime, éblouissant!!

En gros, un épisode de Racines et des Ailes en haut du terril, plutôt que dans son canapé!!!

209 - Tout in haut de ch'terril209 - Tout in haut de ch'terril209 - Tout in haut de ch'terril
209 - Tout in haut de ch'terril209 - Tout in haut de ch'terril209 - Tout in haut de ch'terril
209 - Tout in haut de ch'terril209 - Tout in haut de ch'terril209 - Tout in haut de ch'terril

208 - Le Team Tibet Libre et le Ravensberg

17 Février 2014 Publié dans #Stade 2

Le vent c’est magnifique, cela nous porte, nous pousse, ou au contraire nous fait ralentir… En tout cas, rien de mieux que le vent pour hisser haut les drapeaux et pour que les couleurs du Tibet flottent de la plus belle des manières dans le ciel des Flandres !!!

La fameuse montée du Ravensberg

La fameuse montée du Ravensberg

Pour cette édition de 2014, la course des 10 kms de Bailleul a établi un record d’inscrits !! Sans vouloir nous vanter, ce succès est un peu du à l’énorme engouement et la magnifique motivation du Team Tibet Libre

Au départ, une dizaine d’inscrits du team pour cette course… Un magnifique collectif tout sourire au départ de la course pour la séance photo et parés des couleurs tibétaines…

La course est un 10 km assez classique, avec une particularité : le Ravensberg, qui donne le nom à la boucle de 10 kilomètres dans la campagne de Bailleul… Le départ (donné dans le centre ville de Bailleul) est d’ailleurs très rapide puisqu’en faux plat descendant pendant 2 kms, puis arrive la première difficulté : le fameux Ravensberg, sa montée de 50 m (hauteur finale 70 m environ) avec une pente de 7 %. Les coureurs cyclistes pro avalent ça comme pour un rien, et les montagnards rigolent de vous sur ces détails, mais à pieds, c’est un peu casse pattes… C’est là que la première sélection se fait, entre ceux très affutés, ceux qui essayent de tenir le rythme et ceux qui marchent…

En haut, la récompense est simple mais ô comment magnifique (durant les 300 mètres sur les hauteurs de Bailleul) avec une vue imprenable sur la campagne environnante. Juste après la côte, la course bifurque à droite et redescend dans la plaine! Placé à l’arrière, votre coureur-reporter admire les coureurs qui le devancent et qui dessinent un serpent multicolore dans les prairies…

Dans la plaine, se déroule la seconde sélection, avec 3 kms de plat certes, mais avec un énorme vent de face continu, glacé et … fort… Le ravitaillement au km 5 (comme d’habitude) est le bienvenu avant le retour à Bailleul et la remontée du Ravensberg. D’ailleurs cette seconde « ascension » se déroule en deux temps, avec une première partie au km 6 très sélective, puis après 1 km de « plat », la seconde partie au km 7, plus bucolique au milieu de la houblonnière… Voilà, le plus dur est fait, même si il faut encore lutter contre le vent lors de la « descente » vers Bailleul, se rafraichir grâce à une averse au huitième km (si vous n’avez pas eu de gouttes, c’est que vous étiez trop rapide) et puiser encore de l’énergie pour terminer le finish au sprint…

L’approche de l’arrivée est un excellent moment, avec les encouragements des amis et proches, du soutien de Tim qui n’étant pas assez fatigué a couru le dernier km 3 fois en motivant et encourageant le team tibet libre. Puis vient la joie et le sourire de passer, la ligne d’arrivée, d’avoir sa danette (un produit local), un verre d’eau et de la brioche, et si on n’a pas trop trainé une soupe à l’oignon chaude et revigorante.… L’organisation au Ravensberg c’est le top !!!

Après la course, au chaud dans la salle des fêtes, on peut savourer sa course en fanfare, faire tranquillement ses étirements, boire de l’eau et encore de l’eau pour éviter les crampes, aller regarder les résultats et chercher le premier « TEAM TIBET LIBRE »  …

Et puis pour continuer à partager ce beau moment et aussi reprendre des forces, tout le monde était convié à partager un bon repas en groupe dans un estaminet belge (à 2 km du ravensberg),… Et au milieu de la salle se dressait le drapeau tibétain bien entendu…

208 - Le Team Tibet Libre et le Ravensberg 208 - Le Team Tibet Libre et le Ravensberg
208 - Le Team Tibet Libre et le Ravensberg 208 - Le Team Tibet Libre et le Ravensberg 208 - Le Team Tibet Libre et le Ravensberg
208 - Le Team Tibet Libre et le Ravensberg 208 - Le Team Tibet Libre et le Ravensberg 208 - Le Team Tibet Libre et le Ravensberg

207 - Bonne année

7 Janvier 2014 Publié dans #Moins pourrie la vie

207 - Bonne année

Bonne année et surtout la sans té lé...

206 - Ça déménage

17 Décembre 2013 Publié dans #Moins pourrie la vie

SDC10337

La vie sans télé déménage et se met au vert... (et ce ne sera pas que sur les murs... :-)

Merci aux matinaux pour les derniers démontages, aux textos de soutien, aux aides en tout genre, aux specialistes logistiques amateurs, aux chevronnés des déménagements, aux geeks des eighties spécialistes en Tétris, aux porteurs et manutentionnaires souriants, aux coquilles au chocolat en bonus, aux acrobates sur camion, au cuisinier du régaleux catering, à tous les motivés du dimanche pour leur coups de main, leur grosse aide et leur géniale bonne humeur...

Reste bien entendu encore quelques cartons à déballer, d'autant que y'a eu des chargements bonus...

La vie sans télé continue, de toute façon y'a pas d'antenne TV à la maison en T.  La nouvelle saison s'annonce passionnante.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog