Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

72 - Berlin

27 Mai 2010 Publié dans #J'irai dormir chez vous... ou presque

SDC10594 

Autant le dire tout de suite, Berlin est une ville captivante, en ébullition mais pas oppressante… Dommage que ce ne soit pas tout près, sinon on y serait tous les week-ends… parce qu’un séjour dans la capitale allemande est vraiment génial et appréciable…

Même pour 30 heures (chrono en main), il est possible de se faire un concentré de sorties et activités très facilement… et pour ne rien gâcher le tout, à budget modéré…

 

Si Berlin a un inconvénient, c’est que c’est très étendu, et il faut parfois une bonne demi heure pour rejoindre un point à un autre… Mais cet inconvénient est bien compensé par un système de transports en communs efficace, sûr et pas si cher (ticket journalier pour 6 € dans tous Berlin…)

Et en plus le week-end, les S-bahn (RER), les trams et les bus circulent la nuit…

 

Alors un weekend berlinois se doit de comporter quelques classiques :

  • une bière dans un Biergarten, assis au bord de l’eau du dans un transat du Café am neuen See dans le Tiergarten
  • un peu de glandouille dans l'appartement spacieux de Reno dégustant un thé avec une vue imprenable
  • un kebab turc du côté de la Hellschtor avec quelques jeunes jouant de la guitare en buvant des boissons alcoolisées et accessoirement fumant un peu de beuh…
  • une soirée électro de folie après 1 heure d’attente sous un crachin, et avec la possibilité de se faire téj à l’entrée… Soirée de dingue, le tout avec 120 dB dans les oreilles dans une ancienne usine réhabilitée, des podiums ou s’agitent des nanas légèrement vêtues, où des mâles musclés et torses nus qui profitent de la cohue pour vous caresser. Un lieu où l’on peut boire une bière à trois euros dans des chaises balançoires, fumer sur la mezzanine, dealer dans les toilettes, baiser dans un recoin et terminer la nuit comme une épave dans un des canapés du rez de chaussée… mais où on ne peut pas faire de photo (donc ne m’en réclamez pas)… Le lieu tellement en vogue qu’il est ouvert  non stop le week-end et qu’à 7 h du matin lorsque vous sortez, vous avez autant de gens dans la file d’attente qu’a 3 heures quand vous êtes arrivés…
  • un copieux brunch du dimanche en terrasse ensoleillée, un moment très agréable (j’aime manger) pendant lequel vous pourrez apprendre quelques bases très utiles d’allemand « Hey Geh doch raus, Spinner » ; « Du Schweine »… etc…
  • une sortie familiale genre le carnaval des cultures avec bien sûr pléthore de stands de bouffe et boissons…

Par contre ne cherchez plus le mur le plus célèbre du XXème siècle!!!

Malheureusement (ou heureusement) plus grand-chose ne nous rappelle la séparation entre les deux anciennes entités… A part les Ampelmänner dans l’ancien Ost-Berlin, des gars qui posent devant la porte de Brandebourg en costume militaire soviétique, et l’architecture stalinienne, plus trop vraiment de traces de Berlin Est : les Trabans ont été remplacées par des BMW, les communistes sont en statue, la bière vient de Bavière, le punk rock est has been, et y’a même plus trop de stands de « bratwurst » à la sauvette mais les chaînes de restaurants habituelles et plein de complexes commerciaux  même dans les gares…

Et puis aussi un peu de télé, mais c’est bien parce que le Bayern de Munich jouait la finale de la ligue des champions et qu’on pouvait boire des bières en même temps…

Lire la suite

71 - En voiture simone

26 Mai 2010 Publié dans #Moins pourrie la vie

 

Photo0162

 

Une petite virée de prévue en Allemagne m’a rappelé aux bons souvenirs de ma période Duisburgeoise et des périples et virées système D et petits budgets sur les routes allemandes au volant de ma défunte Clio Oasis…

Alors du coup pour me rendre à Berlin (voir rubrique suivante), j’ai opté pour le covoiturage et j’ai réactivé mon compte à la www.mitfahrzentrale.de

Economiquement c’est un bon plan (30 euros pour faire Duisburg-Berlin), même si ça ne vaut pas l'auto-stop, et il faut quand même un peu d’organisation et se mettre d’accord avant le départ, et du coup c'est plus sûr que l'auto-stop...


Donc le temps d’un trajet, je passe à l’arrière … :

 

Et c’est pas si mal : En effet, j’ai troqué la Clio Oasis pour un break Audi A4,et au lieu de un cubano-allemand (Dresden-Duisburg), les Erasmus de retour dans le ch’nord, une hippie en vadrouille depuis Karlsruhe, ou un étudiant en départ pour un échange à Paris, je tiens compagnie à Alexander, sa copine et deux charmantes demoiselles…

Après un petit retard, ma faute (ben oui les allemands sont ponctuels eux) dû à un loupé au niveau des horaires de train, nous partons donc avec une demi heure de retard pour quelques heures de trajet, un peu serrés à l’arrière…

On discute dans un premier temps de qui fait quoi, de l’heure d’arrivée, on partage les biscuits et les bonbons, on bouquine un peu ou beaucoup, selon le livre...

Petite pause du côté de Kassel pour boire un coup et dépenser si on veut 50 cts pour aller pisser, et nous revoilà repartis en musique avec la compil world pop d’alexander… en gros que du lourd produit par Dieter Bohlen... m'étonne pas que certaines préfèrent mettre leur Ipod sur leurs oreilles

Arrêt de la première passagère à Potsdam, ensuite c’est plus confortable à l’arrière et puis une demi heure plus tard, nous sommes déposés à Berlin à Seestrasse où je chope le premier tram : le week end berlinois peut commencer …

 

Sans Henri Dès dans le lecteur CD, et pas de lecteur DVD à l’arrière, comme à la vieille époque, on compte les camions, et demande dès qu’on est partis « quand est ce qu’on arrive »…

Lire la suite

70 - Confession intime

23 Mai 2010 Publié dans #Taratata

Voilà il fallait que j'avoue : j'ai pêché...


J'ai regardé la télé en toute conscience, et en plus pour l'un des pires programmes : la nouvelle star... :


 DSCN9709

 


Car cette fois ci la télé marchait... Rassurez vous, j'ai éte fidèle à ma réputation et ai été une plaie avec mes commentaires dénigratoires pour mes colocs...

M'enfin après ces heures devant le petit écran, je me suis quand même rendu compte de trois petits trucs :

- la coupe de cheveux certifiée "Mireille Mathieu" vieillit Lio d'au moins dix ans...

- Amel Bent est désormais blonde

- le dernier album de Cameli jordana est l'album qui met tout le monde d'accord.

- N'est pas Garfunkel qui veut, même un rouquin avec une coupe afro ,...

- des massacres musicaux à la pelle, c'est ça la nouvelle star...

 

Par ailleurs, je recherche encore ce que veut dire cosmogonie...et pour le reste, je vais aller faire repentance...

 

L'air de rien c'est toujours le bétisier le meilleur moment de l'émission...

Lire la suite

69 - La caravanne vanne 2010

20 Mai 2010 Publié dans #Moins pourrie la vie

DSCN9688.JPG

Cette fois ci une rubrique express… pour plus de détails sur la caravane vanne, fallait vous abonner à La voix du Nord ou alors aller lire Nord Eclair chez Paulette

 

Alors en gros, il s’agit de faire une petite randonnée vélo décalée et déjantée et en musique entre Lille et la frontière belge, avec un rythme de sénateur du dimanche…

 

Au poste de frontière, les différents cortèges qui étaient partis de Avelgem, Tournai et Lille se retrouvent pour un bal populaire plus ou moins improvisé, mais un peu raccourci car l’après midi promet quelques surprises lors du pique nique à l’ambiance familiale dans le parc de la Mairie de Baisieux :concerts, bières, bœufs musicaux et même un atelier musical avec des mini accordéons pour les enfants …


Comme d’habitude le soleil était au rendez vous, comme la bière qui nous attendait à l’arrivée. Une petite sieste dans la pelouse après le pique nique au son de la java bleue ou la st jean, et puis on reprend la route retour avec malheureusement comme un vilain vent de face…

 

Peut etre que devant un téléviseur, j'aurai pu me croire porteur d'eau sur le Giro, ou dans le public de "sur un air d'accordéon", par contre fallait abandonner votre canapé et venir à Baisieux vous auriez eu le coup de soleil à la place des pubs...

Lire la suite

68 - Waz pétanque cup 2010

16 Mai 2010 Publié dans #Stade 2

DSCN9658

 

Voilà enfin reconstituée la fameuse et talentueuse triplette de Wazemmes pour le concours international de pétanque du quartier le plus génial de Lille… : la Waz pétanque cup.

 

Equipe reconstituée ne signifie pas équipe idéalement préparée, car c’est la veille que l’on se rend compte qu’il nous manque 3 boules… Par contre pas de soucis on a les packs de Duvel, notre sponsor pour cette édition 2010… Heureusement pour les boules, on nous en a prêté gentiment…

 

Une bonne chose est que l’on retrouve vite nos repères… à savoir une inscription dans les premières heures, les réflexes tactiques de toute grande équipe, avec Steeve notre capitaine placeur, Guigui le tireur, un groupe de supporters, et puis bien sûr une bière en guise de petit déj… En gros, nous, on est pas venus pour la gagne…

 

Parfois imité avec succès, ce concours a rassemblé cette année environ 500 participants (un record) de tous horizons : des professionnels de la boule, des djeun’s en descente alcoolémique, des punks à chien et des étudiants en école de commerce, des gitans à boucle d’oreille avec excellent niveau, des licenciés du club de Nieppe hyper sérieux, des gens déguisés, d’autres pas, et puis bien sûr des accordéonistes pour motiver les particpants et assurer une super ambiance musette…

 

Et avec cette concurrence, c’est dur de se qualifier pour les phases finales.

Le premier tour se jour en 4 matches, tous très disputés… Avec deux victoires et deux défaites, c’est insuffisant pour aller au second tour et puis on est pas aidé par l’état du terrain, soit en pente ou alors avec des tas de sable au milieu…

Du coup ce sera pour une autre fois que l’on tentera de rivaliser avec les équipes de pro à chiffonnettes en peau de chamois… Au final ce sera une des équipes des gens du voyage qui enlèveront le premier prix…genre à 23h, car vu le nombre de participants, la finale était en nocturne…

 

Oubliez votre télé  le temps d’une journée et préférez y le barnum des postes dans une ambiance plus proche des vacances au camping que des mondiaux de pétanque La Marseillaise

Lire la suite

67 - Tout doit disparaitre

14 Mai 2010 Publié dans #Moins pourrie la vie

DSCN0301

 

Sur le stand de la braderie des bois blancs, beaucoup de bonnes affaires à faire : genre une étagère africaine partie en un quart d’heure pour 5 euros, quelques vynils pour les collectionneurs, des chaussures « adidas » neuves, des accessoires et pièces détachées de vélo, des vêtements et de la layette, et puis  les nombreuses babioles et autres conneries du même topo, et bien entendu la traditionnelle collection de pin’s partie en moins de 2 heures pour 5 euros (c’est prix braderie bordel)…

C'est vrai ça, y'a rien de mieux qu’une petite braderie pour revendre les trucs qu’on n’utilise pas et se faire quelques pépettes, car c’est bien connu : comme tout se vend, tout s’achète… (ou l’inverse)

 

Seul hic, il faut être sur le stand assez tôt, genre 7 h officiellement mais plutôt 8h pour nous, et le café offert par le stand de la paroisse St Charles n’est pas de refus… d’autant que nous avons les pains au chocolat…

Et puis qui dit braderie, dit friterie, et là, le stand est idéalement placé, juste en face d’euch friteux… pratique pour aller chercher une frite pour le coup de mou de 11h et le repas de 13h30…Mais du coup, vous bouffez et buvez ce que vous avez gagné de la journée (à savoir les 5 euros de la collection de pin’s)...

 

La braderie offre aussi un énorme avantage, c’est que l’on peut récupérer plein de trucs en fin de braderie avec les actions « prix libre, vous choisissez le prix que vous voulez, on est d’accord », et encore mieux, le « servez vous »… Du coup sans le vouloir, vous revenez avec des casettes vidéos de films cultes, un porte vélo pour voiture, une casquette et des accessoires pour vous faire un nouveau look et puis  des bouées et jeux d'eau pour les enfants…arrivés par hasard sur ma caisse

 

Question gadgets à l'utilité douteuse et force de vente ça ne vaut pas M6 boutique... par contre pour la bonne humeur ca remplace n'importe quel programme d'un jour férié

Lire la suite

66 - Wazemmes l'accordéon #2010

12 Mai 2010 Publié dans #Taratata

Voilà c'est reparti pour une bele quinzaine au son du piano à bretelles...

 

Wazemmes-l-accord-on-09N7723.jpg

 

Reportez vous à l'édition précédente pour avoir un apercu, mais c'est une superbe occasion pour faire quelques concerts (Thomas Fersen, Rachid Taha, HK et les saltimbanques, etc...) souvent gratos, des spectacles de rue,  etc...

Et puis bien sûr ne loupez pas les incontournables :


jeudi 13 : la WAZ pétanque cup et dimanche 16 : la caravanne vanne...


Eteignez vos téléviseurs et venez guinchez à Wazemmes, j'ai les tickets boissons...

Lire la suite

65 - Rennes

10 Mai 2010 Publié dans #J'irai dormir chez vous... ou presque

"Vous êtes arrivés en gare de Rennes, veuillez ne rien oublier en descendant de voiture..."

 

DSCN0253

 

Y’a comme du retard dans les rubriques, c’est pour faire comme les trains SNCF…

Même avec du retard, et une correspondance "just in time", vous apprécierez grandement un week end dans la capitale de la Bretagne…(en tout cas la capitale de la région administrative française du même nom…)

Et vous l' apprécierez encore plus avec un franc soleil qui m’a fait juré de ne plus médire désormais sur le temps breton…


Rennes c'est un centre ville calme et vert, une vieille ville avec maisons en bois, des ruelles pavées très calmes, des petits parcs plus que sympathiques, une cathédrale que l'on a pas trouvé, et soit disant le plus beau marché de France...

Mais si l’architecture, et le tourisme « guide vert » ne vous intéresse que moyennement, vous pourrez opter pour la visite gastronomique, avec des nombreuses et excellentes crêperies, de délicieux kouign amann, ou alors la cultissime galette saucisse au carrefour du feu rouge de la rue St Hellier…

Et puis si vraiment vous tombez à Rennes par hasard, il vous sera toujours possible d’apprendre quelques rudiments de breton (grâce aux panneaux des rues…) et bien sûr médire sur les bretons, cette bande d’alcooliques gauchistes, anarchistes et indépendentistes...


Pour la télé en version galllo, il faudra un peu de patience jusqu'au premier janvier 2012  et TV Breizh disponible sur la TNT

Lire la suite

64 - Fête du travail

1 Mai 2010 Publié dans #Va voir là bas si j'y suis

DSCN0289

 

 

"Je vous préviens, si y'a manif, arrétez moi tout de suite, venez voir là ou j'habite dans ma maison sans canif, où il fait bon préparer des chants pour manifester, avec des paroles anarchistes et des refrains j'menfoutistes!!! Mais faudra pas venir pleurer si c'est bien ensoleillé et qu'on préfère picoler à la terrrasse d'un café..." Les ogres de Barback

Lire la suite