Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

178 - 3 B Tour III - Les monts de Flandre

18 Juillet 2012 Publié dans #France 3 Nord pas de Calais

Tour de France oblige, revoici les 3 balochards pour un périple à vélo, et cette fois ci on s'attaque à la montagne. Comme nous n'avons pas le temps comme les pro d'aller faire l'ascencion du Tourmalet, ou gravir  les 21 lacets de l'Alpe d'Huez, nous voilà partis un peu plus près dans les montagnes locales : les monts de flandre et rejoindre Cassel.

Départ de Tourcoing, pour deux étapes avec de nombreuses ascensions, parce que quand on aime, on ne compte pas, car  il y a plus que 3 monts dans les flandres bien que la meilleure bière n'en dénombre que 3.... 

Au programme 7 monts... des petites buttes...qu'ils disent mais avec des sacrès pentes.

  • Montagne de Wervicq (environs 60 mètres)
  • Mont Kemmel (156 mètres) :SDC12828
  • Mont Rouge (129 mètres)
  • Mont Noir (152 mètres) : (vu du Mont de Boeschepe)SDC12854
  • Mont de Boeschepe (129 mètres)
  • Mont des Cats (164 mètres) :

    SDC12847

  • Mont des Récollets (155 mètres) :SDC12879
  • Mont Cassel (176 mètres) :

    SDC12928

  •  Ravensberg (78 mètres)

Et pour faire comme si c'était une étape du Tour de France, voici ce qu'aurait pu dire l'immense Jean-Paul Ollivier sur les monts de Flandres :

"Les monts des Flandres sont une série de collines se développant d'ouest en est de Watten (voir 3B tour dans le boulonnais) à Kemmel en Belgique. Ils forment de petits reliefs dissymétriques (la pente est plus forte vers le sud que vers le nord). Même s'ils se dressent à moins de 200 mètres au-dessus de la plaine de Flandre, les monts des Flandres font figure de relief dans ce plat pays.

Au sommet du mont des cats reconnaissable de loin grâce à son antenne radio-télé, se trouve une abbaye trappiste fondée en 1826 produisant le fromage du même nom.

A la frontière franco-belge, se trouve le Mont Noir, connu à la fois pour ses cramiques le nom des brioches locales, mais aussi car Marguerite Yourcenar passa sa jeunesse dans la résidence familiale sur le Mont Noir, qu'elle décrit avec plein de tendresse dans Archives du Nord. Desormais cette villa est désormais transformée en parc et résidence pour écrivains.

Le mont Kemmel est avec sa voie pavée l'une des buttes les plus selectives lors du Tour des Flandres, mais également plus tristement célèbre puisqu'il fut un lieu hautement stratégique lors de la première guerre mondiale et le lieu d'une terrible bataille au printemps 1918.

Lors de cette même guerre, c'est du haut du Mont Cassel que le maréchal Foch donnait ses ordres stratégiques lors de la bataille des flandres..." 

Et puis à l'arrivée Gérard Holtz aurait pris le relais pour nous narrer sans discontinuer les attaques, les chutes, les fringales de la journée, et puis nous faire ressentir les efforts des coureurs, les impressions à l'arrivée, lors d'interview extrèmement pertinentes, tout ça pour en arriver aux tableaux des classements : 

Etape 1 : Tourcoing - Steenvoorde

1) C      2) P. à 4'23"      3) G.  m.t.

 Etape 2 : Steenvoorde - Bailleul

1) P      2) G. à 23"        3) C. à 38"

Classement général :

1) C.    2) P. à 3'45"       3) G. à 4'08"

Classement de la montagne

  Montagne de Wervicq Kemmelberg Mont Rouge Mont Noir Mont de Boeschepe Mont des Cats Le romantic Mont des Recollets Mont Cassel Ravensberg TOTAL
Catégorie 3 HC 2 HC 1 HC 4 2 HC 3  
C. 2 20 3 20 10 16 1 2 16 1 91
G. 0 25 5 16 6 25 0 5 20 0 102
Pipo 1 16 2 25 8 20 0 3 25 2 102

Vous l'aurez compris, c'est une très belle balade dans un très joli coin du Nord Pas de Calais, (avec une petite incursion en Belgique pour retourner sur les routes du Mont Kemmel.

Une virée avec de nombreuses surprises et bonheur tout simple le long des chemins : Une magnifique plaque Michelin....au pied du Mont Kemmel, des animaux un peu partout comme des ânes cachés derrière une cloture, des vaches sans pudeur, et des grenouilles que l'on n'ose pas écraser... un ciel magnifique, un salon de coiffure qui apparemment fait massage et plus si affinité, des houblonnières dissimulées au creux des collines, des superbes panoramas, ou un coucher de soleil à couper le souffle, des charmants petits chemins de terre, une fanfare au milieu de la route, une boucherie qui fait aussi bar dans des villages au nom difficilement prononcable, une halte devant la brasserie des 3 monts, et puis des moulins en veux tu en voilà, de Wervicq, à Boeschepe, en passant par celui en bois de Steenvoorde, et celui en pierre de Terdeghem qui fonctionne encore, pour finir par celui de Cassel et faire une pause à Bailleul bien entendu autour d'une bonne bière, et continuer le long de la Lys et tout en touchant les herbes du bout des doigts, regarder dans le rétro et repenser à des instants collector précieux dans l'herbe tendre...:

Pas besoin d'autres arguments anti-télé de plus, avec un week end comme celui-ci.
Lire la suite

177 - Festival de concerts

15 Juillet 2012 Publié dans #Taratata

Ah les concerts, rien à faire, c'est un peu comme une drogue complètement addict...

Plusieurs possibilités pour les concerts, il y en a en appart, à la salle des fêtes locale ou le "café concert" du coin, dans une salle de concert bien sûr ou en plein air dans la rue, sur la place du village ou dans un festival.

SDC12711

 

Tout est possible, en salle (au grand mix c'est mieux), il est plus facile de s'approcher de la scène et de l'artiste, c'est plus convivial et c'est simple pour aller se ravitailler en boissons, par contre pour fumer ce sera beaucoup plus compliqué...

Si par contre vous aimez les choses en grand et la demesure, il vous faudra surement casser sa tirelire et aller dans un grand festival, vibrer avec des dizaines de milliers de personne, taper du pied sur des tonnes de gobelets et dechets, le tout selon la météo dans une ambiance vacances ou bain de boue...

Tout ce week end, c'était un énorme feu d'artifices de concerts (en plein air)  d'artistes oubliés ou qui ne veulent pas quitter la scène (ça doit aussi être une drogue pour eux) : Hélène Ségara à la Madeleine, Dave à Pont à Marcq, Cock Robin à Hellemmes, Catherine Lara à Roncq, La bande à Basile à Wavrin, Mickael Miro à Marcq en Baroeul, ou Magic system à Bethune (ca change du Rockabilly).. et en plus il y avait aussi le festival de Dour ou Manu Chao à la Madeleine...

A la limite de l'overdose... alors rien de tout ça, pas de concerts ce week end, mais j'avais profité des dernières semaines pour aller applaudir des énormes stars, et les copains... pour les stars oubliées, je ne me fais pas de soucis elles reviendront l'année prochaine...

 

Ok, si y''a un grand batave de 2 m devant toi ou que t'es à 300 m de la scène, l'écran géant a du bon

 

Lire la suite

176 - Llapingachos à la sauce cacahouètes (colloque inter coloc 13)

7 Juillet 2012 Publié dans #Colloque inter coloc

"Ce plat rassemble certains aliments de base de l'Equateur, pommes de terre, oeufs et cacahouètes en un seul plat très populaire...." calendrier Amnesty International officiel des colloques inter coloc

 

SDC12794 

 

Tout d'abord et comme à l'accoutumé, voici les ingrédients (pour 6 personnes) : 2 oignons finement hachés, 1 kg de pommes de terre écrasées, 2 cuillères à café de persil frais haché, 200 g de cheddar ou fromage monterey jack rapé, 110 g de beurre de cacaouhètes, 120 mlo de bouillon, 6 oeufs, un jus de citron, quelques feuilles de laitue, 2 cuillères de margarine, huile, sel et poivre.

Rien de compliqué dans cette recette. Il faut commencer par faire revenir dans la margarine les oignons, puis réaliser une purée avec les pommes de terre. Melangez les oignons, le persil, le cheddar avec la purée de pommes de terre pour réaliser des galettes de comme des rostis, que l'on fait frire dans une poêle avec l'huile.

Séparément préparez la sauce cacahouètes avec le bouillon et le beurre de cacahouète.

Enfin pochez les oeufs dans un peu d'eau.Si vous ne savez pas pocher les oeufs, vous pouvez le faire à la coque ou au plat.. (nous ne sommes pas obligés de suivre la recette mot pour mot, d'autant qu'on ne sait toujours pas quoi faire du jus de citron...)

Servez les galettes avec la salade et placez y l'oeuf poché et la sauce cacahouète séparément.

Voilà de quoi vous régaler en petit comité si il y a quelques desistements et d'en avoir pour le lendemain.....

 

Photo0200

Second round le lendemain pour parfaire la technique de pochage de l'oeuf, pour mettre toutes nos chances en vue de master chef! Pour les discussions colocation, faudra revenir!!!

Lire la suite

175 - La goupille, Saint Aubin et la légende de Colin Maillard

3 Juillet 2012 Publié dans #J'irai dormir chez vous... ou presque

Une envie de mise au vert, de depaysement, de découvertes en tous genre, de détente au soleil, de s'essayer aux travaux manuels ou ateliers artistiques ?

Passez donc une journée en Belgique avec l'asbl la goupille et participez aux ateliers verts ouverts...

SDC12373

 

Au mois d'avril, les ateliers verts ouverts de la goupille avaient lieu à Saint Aubin, entre Charleroi et Namur... et ça vaut le déplacement, pour voir les amis, découvrir des villages aux noms typiquement grolandais (Gerpinnes les Flaches, Hanzinelles, Thy-le-bauduin, etc...), et s'éclater dans ces ateliers... 

Au programme de cette belle journée, on pouvait s'essayer à la poterie, boire des bières belges payées avec des cérams (monnaie locale en céramique), fabriquer soi même des lampions très originaux à partir de bouteilles de vin selon un procédé très astucieux, se promener dans la campagne environnante avec la visite nature guidée et commentée, voir les richesses architecturales, et mieux comprendre les problématqiues locales des carrières de chaux, le tout avec grand ciel bleu illimité, sous le regard impértubable des vaches, découvrir sur la place du village un ballodrome et la celèbre "balle pelote" locale, un jeu typique de Belgique (je vous laisse découvir cela plus en détals ici...), participer ou non à l'atelier d'écriture, et puis goûter au petit alcool local dénommé le colin maillard... 

Et du coup se laisser conter la légende de Jean Colin dit Colin-Maillard : Jean Colin-Maillard doit son nom au maillet qu'il utilisait comme arme et qu'il ne lachait jamais. Lors de la bataille dans la plaine de Saint Aubin au XXème siècle, qu'il mena contre le conte de Louvain, , il perdit la vue au combat mais continua tout de même à combattre à l'aveugle guidé par son ecuyer et donnera son nom au jeu de colin-maillard. 

Prochaine journée sans télé aux ateliers verts ouverts le 11 aout 2012 à Hanzine, avec ateliers gustatifs et créatifs, découvertes et musique...

Lire la suite