Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

63 - Portugal partie 3 : Gastronomie et bacalhau con natas

29 Avril 2010 Publié dans #Goûtez moi ça!!

Si on se réfère à la bible du voyageur back-paper à la rubrique cuisine, il est dit :


«La cuisine portugaise est aussi variée qu’il y a de régions, de villes, de saisons, de mois, de fêtes, et elle est délicieuse.

DSCN0041

Le cadre dans lequel elle se consomme lui ajoute encore de la valeur


Alors là on est d’accord entre les poissons sous toutes ses formes, dégustés dans une petite rue peinarde d’Alfama ou les grillades savourées au milieu d’une bergerie dans les montagnes… on est servis…et bien…


Le Portugal est resté l’un de ces pays, de plus en plus rare hélas, où l’on peut savourer dans les restaurants, à la fois une sorte de simplicité familiale et de raffinement dans le service.

L’air de rien, c’est dans les petits restaurants, genre brasserie bar tabac qui payent pas de mine avec un bon vieux zinc, une télé au coin du mur et des tables en formica que l’on déguste les meilleurs plats portugais… plutôt que les restaurants hype avec des fauteuils lounge et une décoration moderne… d’un autre côté je n’ai pas essayé… car plus que satisfait des premières adresses…

 

 

«  Une autre manière pour apprécier cette cuisine est de manger chez une famille portugaise amie. Nous ne nous lassons pas d’admirer le talent (l’art même) avec lequel un dîner somptueux peut être concocté à partir de trois fois rien… »

Là aussi, tout est dit… alors pour vous en convaincre voici ci après une recette typiquement portugaise de Bacalhau préparée avec Ana et Sergio…

 

On dit qu’il y a 365 manières de préparer la morue, c’est bien connu !  En voici une simple et délicieuse la Bacalhau con natas….

 

DSCN0068


Les ingrédients nécessaires sont : de la morue, de la crème, des pommes de terre, des oignons, et puis les classiques : sel poivre et piment… :


Dans un premier temps, faites dégorger la morue de son sel, sinon ça va être dégueulasse, puis émiettez la morue histoire de virer la majorité des arêtes. Dans une poêle, faites revenir des oignons (préalablement coupés en petits bouts et puis incorporez y la morue.

Faites un peu monter dans un bol votre crème fraîche pour obtenir une crème fouettée.

Dans un second temps, préparez des « Batatas fritas », une imitation de vraies frîtes mais à la mode portugaise ce qui correspond à nos chips… Pour cela en gros : épluchez des pommes de terre, coupez les en rondelles, et faites frire.

Dans un plat à gratin, mélangez le tout, avec tout d’abord la couche de batatas fritas, et ensuite la couche de morue à la crème. Assaisonnez selon vos goûts, puis saupoudrez de panelure et mettez au four doux pour faire gratiner le tout…

 

Dégustez avec un verre de vinho verde, tout simplement delicieux !!

 

Pas la peine que Maité reprenne du service pour nous dire quoi manger et bien se nourrir... Un petit gigot pris en une semaine, on a vu pire comme régime...

Lire la suite

62 - Portugal partie 2 : real portugal

26 Avril 2010 Publié dans #J'irai dormir chez vous... ou presque

La seconde moitié de la semaine portugaise était...comment dire... plus calme, en petite ville de province plutôt que sur la plage ou les avenues bondées de la capitale, au café du coin ou dans des salons de thé, hors des sentiers battus, avec moins de touristes et beaucoup plus de moustachus... en somme plus portugaise tout simplement…


SDC10359

 

Après des adieux déchirants d'Antoine, Dup et Barnabé (voir la partie 1), un nouveau trio se reforme à Porto, où je retrouve Marie et Amel. Après les formalités pour la location de la voiture, c’est bon on gère mieux la location que le point d’embrayage…

 

Après une courte escapade dans les rues de Porto et le super apéro de début des vacances sur les bords du Doro, nous voila partis au bord de notre Yaris un peu poussive avec son moteur 1 litre (je précise cela pour les éventuels jackys qui viendraient s’égarer dans les parages) sur les belles routes et autoroutes montagneuses du nord du Portugal pour se rendre à Viseu et retrouver Sergio, Ana et Adriana (bébé le plus sage de l’année 2010)… C’est bon jusqu’ici  vous suivez… ?

 

Là le vrai séjour à la portugaise peut commencer, avec retrouvailles au point de rendez vous de la ville (genre la grand place), apéro avec porto et liqueur locales…, plat typiquement portugais cuisiné en famille ou presque (la recette suit bientôt dans une rubrique) accompagné d’un délicieux et très approprié vin local (vinho verde)…

 

Le lendemain, après une énorme grasse matinée (à croire que l’avion fatigue plus que le bus et les soirées jusque 5h30 du mat’ dans le bars d’Alfama), on s’active pour une virée dans les montagnes paumées du Portugal et ses nombreuses éoliennes qui soit disant perturbent la réception de la radio… pour aller déguster un repas gargantuesque et délicieux dans le village de Gralheira avec sa placette, sa fontaine et son restaurant bergerie panoramique au cœur des montagnes…


DSCN0087

 

Ensuite après midi le long de la vallée du douro, très jolie vallée avec vignes de chaque côté et petit village sympathique (2 sacs à dos au guide du croutard) …En été ou lors des vendanges cela doit être superbe et bien plus coloré…

 

SDC10389

 

Deuxième jour : visite de Viseu réputé pour son musée de peintures moyenageuse d’art religieux, « le musée Gresco » malencontreusement fermé le lundi. On se rabat sur la cathédrale « sé » assez réputée pour sa décoration manuelienne… et puis déambulation dans les rues étroites de la vieille ville, et enfin pause dans un très typique salon de thé…avec beignets de morue accompagnant délicieusement un café sérré…(on avait un petit creux)…

 

SDC10413

 

Tout cela avant de partir pour Linhares, l'un des dix villages historiques du portugal avec ses chèvres, ses rues désertes, son chateau et ses aires de jeu...

 

SDC10455

 

On n'oublie pas la pause café dans le troquet du village voisin, sa bière à 0,7 € , sa télé et son baby foot, où je suis sûr on parle encore de nous (quoi surtout de Marie...)

 

Troisième jour : direction Coimbra, ancienne capitale du Portugal, ville universitaire portugaise par excellence, avec l’une des plus vieilles université d’Europe (avec Cambridge, La Sorbonne, Salamanque, et Bologne).

DSCN0201


Et qui dit ville universitaire, dit bons plans d’étudiants genre bouffe au resto U pour 2,5 €, cafés étudiants avec vue panoramique, visites de l’université à tarif « étudiant » et bars dans la ville avec serveur très désagréable car plus habitué à servir des bières à des portugais juvéniles que servir des capuccinos aux touristes qui prennent leurs aises en terrasse…

 

La ville de Coimbra est très jolie avec la fameuse université, ses étudiants déguisés en harry potter, sa superbe bibliothèque, qui donne envie de lire, ses squatts à la facon kot belge mais plus politisé, son labyrinthe de ruelles pavées à flanc de colline (donc ça grimpe), ses nombreux parcs ombragés où il fait bon jouer à « où est charlie », ses cafés et boutiques « made in macao » et ses restos typiquement portugais avec derby footballistique au soir, et ses bars à thème aux décor si particuliers

 

Malheureusement pour moi, le séjour se termine le lendemain, direction la gare routière pour prendre le bus, moi vers Lille, les miss pour quelques jours d’aventures trépidantes et inattendues sur Lisbonne…

 

 

Sinon niveau télé cette semaine : c’était juste prix et vieilles émissions ringardes sur la télé nationale, par contre avec le câble à la maison, c’est plutôt super blind test en live ou Omad Jalili…

Lire la suite

61 - Metalu hors les clous

23 Avril 2010 Publié dans #Moins pourrie la vie

Les métalu sont de retour (voir l'édition 2009) pour un week-end qui s'annonce déjanté et décalé... avec l'installation d'une casse automobile Caréco (carrément malin) dans la cour de la gare St Sauveur...

 

DSCN0241

 

Plein de belles surprises au programme... avec des spectacles, des concerts, des projections cinématographiques, un spectacle de marionnette, une machine à hurler, et bien d'autres choses à découvrir...


En plus Kasimir kurtturista vous propose de participer au tournage de la grande saga cinématographique 3001 l'odyssée de l'espèce, tournée en et avec le public... samedi et dimanche...

Alors allez y faire un tour...


Voir ici pour le programme ou allez surfez là :  www.metaluachahuter.com

 

Vous voilà prévenus, vous me remercierez de vous avoir fait loupé votre série préférée...

Lire la suite

60 - Portugal partie 1 : EVS spirit

19 Avril 2010 Publié dans #J'irai dormir chez vous... ou presque

Après le  voyage en bus pour se rendre au portugal, voila la première partie du séjour portugais… : en mode « EVS» :

Et qui dit mode EVS, dit ex volontaires de Slovénie, en l’occurrence Antoine et Dup, plus Barnabé le coloc de Antoine pour faire des petites virées d’étudiants Erasmus, soirées « jam-session » improvisées, petites bouffes locales, et bien sûr boire quelques bières tièdes, etc….

 

Rien de mieux pour se remettre du voyage que de manger une petite tartine, et d’enchaîner avec une belle soirée improvisée dans le quartier étudiant de Lisbonne… où l’on oublie le portugais pour baragouiner avec quelques restes de slovène et nos bases d’anglais… Et puis c’est vraiment appréciable ce genre de soirée à discuter dans les ruelles bondées de monde avec un gobelet de bière à la main… mais attention les shooters sont redoutables… et du coup les 30 minutes de marche à pied pour rentrer, un peu dégrisantes…

 

Le lendemain, journée tranquille à déambuler dans les parcs et forets ombragés de Sintra…

 

DSCN0017

 

 

 

Sintra est une petite ville à une trentaine de kilomètres de Lisbonne classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, un genre de parenthèse géographique et temporelle portugaise, avec jungle luxuriante et paradis vert au contreforts de collines et montagnes ou se cachent des châteaux de tous temps et palais loufoques… Un régal pour les promeneurs et curieux, d’autant plus appréciable en semaine lorsqu’il n’y a pas trop de monde…histoire de faire une session photo de métal day hommage au groupe lusitophone Sepultura... 

 

Au soir, nous revoilà repartis dans Lisbonne…

 

DSCN0034

Tous les 20 m sans mentir, on me proposait un peu de drogues, pire qu’à Amsterdam, avec des techniques de vente plus agressives… j’aurai pu revenir avec 50 g d’herbes de Provence ou 20 g de sucre glace à croire que j’ai une tête de toxico…

Lisbonne est quand même une ville agréable pour se promener, même si cela manque d’espaces verts… Pour sortir de la circulation et du tumulte de la capitale rien de mieux que d’aller faire un tour dans le quartier populaire de l’Alfama et sa géniale ambiance populaire avec les discussions sur les trottoirs, les barbecues entre voisins sur la placette, les petits restaurants au détour d’un escalier et leurs délicieuses spécialités de sardinhas et bacalhau…, en somme le calme d’un paisible village au cœur d’une grande ville…

Pas étonnant d’y trouver des petits cafés géniaux où l’on peut, boire de la bière à petits prix, jouer aux échecs, discuter dans toutes les langues (français avec des portugais, anglais avec des allemands, portugais avec des espagnols, etc…) et applaudir en se frottant les mains les improvisations à la guitare ou au piano…


 

 

 

... pour se faire ensuite embarquer dans un barathon avec les habitants du quartier…

 

Pas étonnant que le lendemain le réveil soit problématique, en plus pas de possibilité de louer de voiture, donc séparation du groupe avec une bière sur le quai de la gare… Moi je file vers Porto, pour commencer la seconde partie du trip portugais (à suivre)…

 

Sinon niveau télé, Liverpool a éliminé le Benfica, je n’ose pas imaginer le bordel dans les rues dans le cas contraire… 

Lire la suite

59 - Your connection accross europe

18 Avril 2010 Publié dans #J'irai dormir chez vous... ou presque

 

A moins d’aller passer ses congès à Gardincour (le matin dans le jardin, l'après midi dasn la cour), il faut bien partir en vacances… Pour cela plusieurs possibilités s'offrent à vous pour prendre la route…

Après le voyage en train couchette, voici une autre manière de voyager de façon plus écologique et sociale… le bus eurolines…

 

DSCN9985


Le bus c’est tout une aventure… tout d’abord parce que le trajet ne s’effectue pas en quelques minutes mais plutôt sur quelques heures…

On a donc tout loisir d'admirer les paysages :

 

 

 

 

Et puis cela permet de multiplier les rebondissements et intrigues scénaristiques comme :


 - Les suppositions sur le trajet du bus, quand dois-je changer de bus, où aura lieu la prochaine pause, combien de temps pour le prochain arrêt ?

 

 - les raisons et hypothèses poussant une fillette de 10 ans, à vomir à la frontière espagnolo-portugaise, sûrement l'émotion...     

 

- quels sont les sujets des discussions endiablées en portugais, auxquelles je n'ai rien compris...

 

- la crise d’épilepsie de passagers sur aire de repos avec intervention du Samu portugais entrainant un retard du bus d’une bonne heure

 

-    le contrôle à la douane évincant un passager du bus provoquant la colère de son compatriote et ami qui ne cessera pas d’insulter ensuite les espagnols de racistes et xénophobes… répétant cela à chaque pause pipi jusque la frontière française… (cétait au voyage retour)

 

 

- la polémique et dialogue de sourds entre une passagère francophone et le conducteur portugais au sujet de l'accès aux toilettes, et le pourquoi et comment de "il faut demander la clé" 

 

 


Alors si cela ne vous convainc toujours pas de ce mode de transport, voici quelques arguments supplémentaires pour étoffer mes propos, et pour faire taire tous ceux qui rigolent (ou rigolaient) car je préfère me taper 30 heures de bus pour rejoindre Lisbonne plutot que de prendre l’avion :

 

Le bilan carbone de votre voyage est quand même sans comparaison avec l’avion…

- Posez vous juste la question de combien devrait coûter un billet d’avion low cost? y'a pas comme un loup?

- Et puis argument ultime : Tout vulcanologue vous le dira : ce n’est pas une éruption volcanique en Islande qui bloque un bus (eurolines…), héhéhé...

 

30 heures dans un bus avec téléviseur, cela permet quand même de révoir des bon films genre armageddon et ocean’s 12 en version anglaise avec sous-titrages portugais  ou faire un blind test virtuel avec les vidéos de groupes allemand reprenant les standards folks et hippies des années 60-70

 

Lire la suite

58 - En vacances

7 Avril 2010 Publié dans #J'irai dormir chez vous... ou presque

La vie sans télé est en vacances pour une semaine. Quasiment au coin de la rue... ou plutot au Portugal

Photo0121

 

En espérant que y'aura moins de briques rouges et plus de soleil qu'à Roubaix...


Et bien entendu plus de détails des aventures lusitaniennes au retour...


En attendant ne rallumez pas le téléviseur

Lire la suite

57 - In gold we trust...

31 Mars 2010 Publié dans #Va voir là bas si j'y suis

« Croissance revient, croissance revient, croissance revient parmi les tiens…pour notre bonheur, montre nous le chemin, toi qui le connaît si bien"

  "travaille, obéis, consomme"

 

DSCN9955

 

Non il ne s’agit pas d’un premier avril même si ça en a l’air… mais plutôt d’une action décalée contre le consumérisme…

Alors en plus des actions type journée sans achat, zone de gratuité, etc, des clowns burlesque et du théâtre de rue activiste et militant (de l'artivisme) égayait le centre ville de Lille samedi dernier dans le cadre du "village" pour sensibiliser les gens notamment sur leurs modes de consommation…

Ainsi, l'Eglise de la Très Sainte Consommation, menait des  actions de prosélytisme pour tenter de convaincre et convertir de nombreuses brebis égarées etc…pour consommer encore plus de manière à ce que la croissance revienne et que le capital prospère…

En plus de quelques prières pour la consommation, la compétition, à la gloire du shopping ou du gaspillage et de l'argent jeté par les fenêtres (et des balcons), nous avons pu chanter la marchandaise pour enfin communier ensemble avec le corps et le sang du capital…

 

Amen(e)… ton pèze

 

-------------------------------------------

Mise à jour : le 4-06-2012 : Et peut être votre futur député!!!

Photo0181

Lire la suite