Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

22 - London calling - Cambridge crawling

11 Octobre 2009 , Rédigé par Cyr Publié dans #J'irai dormir chez vous... ou presque



Un bon truc avec le décalage horaire c’est de faire une virée à Londres et d’y être en ½ heure… bon ça c’est la théorie vantée par les publicités pour l’Eurostar C’est surtout sans compter sur mes potes afghans, kosovars, etc qui de temps en temps s’amusent à (vouloir) faire un barbecue et griller des marshmallow près des voies ferrées… Donc je suis resté bloqué en gare de Lille 2 bonnes heures…

Pour commencer, c’est assez déroutant, et cela a l’inconvénient majeur de raccourcir la première soirée sur Londres… D’autant plus dommage car les anglais savent faire la fête, mais le genre de fête dont il est assez préjudiciable de louper le début. Car ces chers anglais se torchent la gueule très vite voir trop vite…donc il ne faut pas louper le début…Et une soirée anglaise, c’est aussi déroutant : personne en Angleterre ne sera choqué par un gars en train de dormir sur un trottoir car trop torché pour trouver le chemin du retour et personne ne dira « oh shoking » quand Miss Madrange avril 2008 dira chancelante un très explicite « Hey !!! you want SEX ? , so come» au pote titubant et terminant sa bière dans un superbe rot très sonore… Bienvenue à Brick Lane…Tout cela dans un capharnaüm géant de gens bourrés dans les rues, des taxis (souvent non déclarés), qui tentent de se frayer un chemin à travers tous ce monde, en somme un beau bordel non organisé façon fin de la fête de ma musique à Wazemmes… Dire que les riverains de la rue Masséna se plaignent si les terrasses sont ouvertes après 22 h en été… là c’est tous les vendredis soirs, qu’il pleuve ou pas…

Le lendemain visite un minimum touristique de Londres, Paulschi veut sa photo avec le grand Benoît, la parlement et Wesminster, et on en profite pour faire une petite balade dans la parc de Lady Diana… on ne va pas se priver par ce beau temps… Ensuite dans la fin de matinée, direction brixton, le quartier jamaïcain de Londres… Déambulation à travers des étals de produits exotiques, découverte d’un skate parc de malade au coin d ‘une rue, passage par la brixton academy, puis direction un marché couvert avec la plus petite boutique du monde, extase devant des vieilles vitrines crasseuses… Bref un quartier vivant …… On apprécie le « chicken jerk » des reggae-men vendeurs de bouffe de rue, avec animation assurée par les prosélytes « jesus loves you », et une bière dans un café-friperie assez underground… Bref tout ça est bien loin du gazon taillé au mm, du chapeau melon ou du costume 3 pièces des banquiers de la city…

Le soir le train direction Cambridge, pour une soirée « pub crawling » au concept très simple comme son nom l’indique. Soirée très sympathique même si je n’ai pas tout suivi le déroulement d’ailleurs et ce à cause de mes facultés d’adaptation et d’intégration rapides… (voir plus haut). Quand en plus le tour des bars se termine par un fish and chips des plus dégoulinant de graisse (comme il se doit d’être d’ailleurs) c’est tout simplement exceptionnel…

Et pour que le week end soit parfait, le lendemain le soleil est encore de la partie ce qui nous permet de faire un brunch à l’anglaise dans le jardin, c’est vraiment la classe… Une virée et visite de Cambridge toujours sous le soleil et une petite virée , avec ses parcs arborés, ses collèges façon Harry Potter, ses rues plus ou moins calmes, son parc de vélo, la pause thé à 5 heures, etc,… en somme une journée plus british pour terminer…

Tellement de choses à voir que il faudra quelques virées de plus…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article